Liverpool insubmersible, City s'accroche, Sheffield surprend

Premier League : Liverpool insubmersible, City s'accroche, Sheffield surprend

Publié le , modifié le

Ce samedi a été assez fou en Premier League, pour ne pas changer. Liverpool est passé à deux doigts de la défaite, mais a gagné. Manchester City également. Sheffield continue de surprendre son monde et s'installe à la 5e place du classement. Manchester United a encore perdu.

• Liverpool chahuté

Peut-être plus encore que son football champagne, il faudra un jour se pencher sur l'incroyable capacité des Reds à se sortir de situations compromises. Depuis plus d'un an, ils ont échappé à de nombreux traquenards grâce à une résistance à toute épreuve. Ce samedi, les coéquipiers de Mohammed Salah (invisible pendant 90 minutes) ont dû eux-mêmes se surprendre tant ils semblaient voués à encaisser leur première défaite. A la 86e minute, ils étaient encore menés 1-0 par une solide équipe d'Aston Villa. Puis, Andrew Robertson et Sadio Mané, à la 96e minte, ont tout renversé et offert aux Reds leur 10e victoire de la saison en onze match.

• Manchester City bousculé

Habitué à rouler sur ses adversaires, le Manchester City de Pep Guardiola s'est calmé cette semaine. A tel point qu'ils ont été menés 1-0 jusqu'à la 70e minute du jeu par Southampton (qui restait pourtant sur un 9-0 encaissé face Leicester le week-end dernier). Sergio Aguëro a surgi pour venir secouer le cocotier citizen, sur une belle passe de Walker. Et c'est ce dernier qui s'est chargé de faire basculer le match à quater minutes de la fin. La victoire est là, mais il y a un chiffre qui fait mal pour City : ils n'ont concrétisé que deux de leurs 26 tirs. 

• Un petit poucet qui se dessine

Chaque saison a son petit poucet qui brille, sa belle histoire. Et si Sheffield était l'heureux élu cette année en Angleterre ? Ce samedi, ils ont nettement dominé Burnley (3-0). Ils restent sur une victoire contre Arsenal le 21 octobre dernier, un match nul (2-2) contre Chelsea, et n'ont plus perdu depuis cinq matches. Jusqu'où iront-ils ? 

• Des Mancuniens endormis

Le début de saison Manchester United (10e) devient très inquiétant. Face à un Bournemouth qui patine (quatre matches consécutifs sans but inscrit), les Mancuniens se sont enfoncés dans la crise. Lents,  passifs, amorphes, les joueurs de Solksjaer n'ont rien montré ; leur défaite (1-0) est tout à fait logique.  Pourtant, ils restaient sur trois victoires à l'extérieur à Norwich (3-1) en championnat, chez le Partizan Belgrade (1-0) en Europa League et à Chelsea en Coupe de la Ligue en milieu de semaine (2-1)."On doit gagner des matches comme celui-là", a pesté l'entraîneur Ole Gunnar Solskjaer, pointant du doigt "un manque de qualité par instants" et admettant que "c'est une régression pour nous aujourd'hui".