Liverpool
Les Reds ont remporté leur deuxième victoire en championnat. | GLYN KIRK / AFP

Premier League : Deux sur deux pour Liverpool

Publié le , modifié le

Bousculé en première période puis tranchant et incisif au retour des vestiaires, Liverpool a remporté sa deuxième victoire en autant de rencontres de Premier League, sur la pelouse de Southampton (2-1). Sadio Mané a ouvert le score tandis que Firmino a entériné la victoire des Reds lors d'une seconde période complètement maîtrisée malgré une grossière erreur d'Adrian.

Liverpool continue (presque) tranquillement son chemin. Une semaine après leur balade inaugurale face à Norwich (4-1), et trois jours après leur premier titre de la saison en finale de la Supercoupe d’Europe face à Chelsea, les Reds ont remporté une nouvelle victoire sur la pelouse de Southampton, grâce à deux fulgurances de Sadio Mané (45e+1) et Roberto Firmino (71e), ouvrant tous deux leur compteur en Premier League. Tout aurait pu être parfait si Adrian n'avait pas fait de boulette sur une passe en retrait en fin de match, offrant littéralement un but à Ings (83e).

Sadio Mané sur sa lancée

Longtemps bousculé par la fougue des joueurs de Ralph Hasenhüttl, apparemment en rogne après leur une lourde défaite lors de la première journée de Premier League contre Burnley (3-0), Liverpool n'a quasiment pas existé pendant les 45 premières minutes. Mais n’est-ce pas la marque des grands champions, de savoir gagner même dans un jour sans ? Alors qu’Adrian devait se montrer à plusieurs reprises en début de rencontre (9e, 18e, 21e) et que le trident offensif Mané-Firmino-Salah était aligné pour la première fois de la saison, les Reds semblaient incapables de se montrer dangereux. Ils ont alors su faire le dos rond, sachant éperdument que l'occasion se présenterait.

La libération est venue de Sadio Mané, au pire des moments pour Southampton. Parfaitement décalé à l’entrée de la surface, l’international sénégalais se débarrassait de Romeu avant de décocher un enroulé surpuissant qui ne laissait aucune chance à Gunn (45e+1) pour marquer son premier but de la saison en championnat.Il n’en fallait pas plus pour débrider les joueurs de Jürgen Klopp, bien plus tranchants au retour des vestiaires et ne concédant quasiment plus aucune occasion franche. Poussant pendant de longues minutes, le but du break est venu de Roberto Firmino (70e), profitant d'une merveille de passe de ce même Manélui offrant un but tout fait pour mettre son club à l'abri. 

Mais c'était sans compter une énorme bourde d'Adrian, quelques minutes après la sortie de Mohamed Salah. Tentant de relancer au pied depuis sa surface, la passe du portier des Reds a été contrée par Danny Ings, redonnant de l'espoir à Southampton et offrant à ses supporters dix dernières minutes de folie (83e). Finalement sans conséquence. Malgré plusieurs occasions pour recoller au score, Liverpool, défendant très bas, a attendu un coup de sifflet plus que libérateur. Ces trois nouveaux points engrangés, direction le premier vrai test de la saison avec la réception d’Arsenal samedi prochain.