Premier League : Liverpool continue sa route

Publié le , modifié le

Auteur·e : Leo Anselmetti
Mohamed Salah
Mohamed Salah a inscrit son 8e but de la saison face à Watford. | PAUL ELLIS / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Logiques tombeurs de la lanterne rouge Watford (2-0), les Reds ont profité du match d'ouverture de la 17e journée de Premier League pour accroître un peu plus leur domination en tête du championnat anglais. Liverpool, qui possède désormais onze points d'avance sur son dauphin Leicester, s'est appuyé sur un doublé de Mohamed Salah pour engranger une 11e victoire consécutive, tandis que les Hornets continuent de sombrer.

Tranquille comme Liverpool. Même légèrement bousculés par les rapides attaquants de Watford, même en manque de réussite devant le but, les Reds n'ont jamais paru s'inquiéter ce samedi après-midi sur leur pelouse d'Anfield. Sereins, les joueurs de Jürgen Klopp se sont appuyés sur un grand Mohamed Salah, auteur d'un doublé (38e, 90e) pour prendre onze points d'avance sur Leicester et dix-sept sur Manchester City et faire un nouveau grand pas vers le titre de Premier League, qui leur semble déjà promis. Tout le contraire des Hornets, qui, avec seulement neuf petits points engrangés depuis le début de la saison, se rapprochent de plus en plus dangereusement de la deuxième division anglaise. 

Watford peut s’en vouloir

Pourtant, les Hornets se sont donnés les moyens de remporter ce choc des extrêmes pour s’offrir un petit moment de bonheur dans leur saison complètement ratée. Après une première demi-heure dominée par Liverpool et ponctuée par une frappe enroulée de Mohamed Salah échouant à quelques millimètres de la lucarne de Foster (25e), Watford s’est mis à niveau. Mais ni l'ancien rennais Ismaïla Sarr, incapable de cadrer dans le but laissé vide par Alisson (32e), ni Abdoulaye Doucouré, qui a totalement manqué sa reprise à bout portant (37e) n’a été capable de marquer. Et face aux Reds, cela ne pardonne pas.

Car dans la foulée, Sadio Mané n'a pas tergiversé pour lancer Mohamed Salah, parti à toute vitesse sur l'aile gauche. Et, forcément, ce qui devait arriver arriva. Après avoir réglé la mire, le numéro 5 au dernier classement du ballon d'Or a alors décoché une magnifique frappe se logeant en pleine lucarne de Foster pour inscrire son 8e but de la saison en Premier League et mettre logiquement les Reds aux commandes d’une rencontre qu’ils ne lâcheront plus.

Salah voit double

Bis repetita en seconde période : si Watford s’est donné les moyens d’y croire à nouveau, les attaquants de Neal Pearson n’ont jamais réussi à se montrer efficaces. Trouvés dans la surface, Ismaïla Sarr, puis Deulofeu ont buté sur Alisson (48e, 54e). Encore raté, donc. Liverpool, décidément verni, a alors décidé de pousser pour se mettre à l'abri afin de ne pas laisser la lanterne rouge revenir au score, ce qui aurait fait tâche. Mais Firmino (74e) et van Dijk (81e), malheureux, ont été obligés de s'en remettre une nouvelle fois à Mohamed Salah, qui a définitivement validé une 11e victoire consécutive en Premier League d'une petite talonnade de génie (90e).

Et voilà les Reds qui continuent leur ballade de santé en championnat. Si bien que le titre leur semble déjà promis. En attendant, direction le Qatar pour les protégés de Jürgen Klopp, qui ont une demi-finale de la Coupe du monde des clubs à gagner avant d'affronter leurs dauphins de Leicester, au lendemain de Noël.