Premier League : Leicester inflige une déculottée historique à Southampton (9-0)

Publié le , modifié le

Auteur·e : Loris Belin
Ayoze Perez (Leicester) célèbre son but contre Southampton en Premier League
Pour l'instant, les joueurs font la sourde oreille face à la baisse des salaires. | GLYN KIRK / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Leicester a confirmé sa deuxième place du championnat d'Angleterre vendredi à Southampton. Et de quelle manière ! Les Foxes ont laminé leur adversaire 0-9 sur leur pelouse en ouverture de la 10e journée, la plus large victoire à l'extérieur de l'histoire de la première division britannique. Rapidement réduits à dix, les Saints ont totalement pris l'eau. L'Anglais Jamie Vardy et l'Espagnol Ayoze Perez se sont notamment signalés avec un triplé.

Il faudrait presque se pincer pour y croire. Leicester a pourtant bien signé un exploit monumental en surclassant Southampton sur la pelouse des Saints. Le tableau d’affichage est iréeel : 9-0, digne des meilleures humiliations vidéoludiques passées entre copains.

En supériorité numérique dès la 12e minute, les hommes de Brendan Rodgers n’ont jamais lâché l’étreinte pour couler leurs adversaires. Avec deux triplés signés Jamie Vardy et Ayoze Perez, les Foxes ont tout simplement marqués l’histoire du football anglais avec la plus large victoire à l’extérieur en première division anglaise.

Le champion d’Angleterre 2016 a confirmé son très beau début de saison et son jeu offensif en passant à la moulinette une équipe de Southampton en déconfiture la plus totale (cinquième match sans victoire, dont quatre défaites). Après l’ouverture du score rapide du latéral Ben Chilwell (10’), Ryan Bertrand a offert un peu plus de confort à Leicester en recevant un carton rouge pour un tacle en retard. Dès lors c’est une véritable déferlante qui a emporté les remparts des locaux sous une pluie torrentielle.

Plus que le résumé des faits, une collection de buts pour la plupart offert sur un plateau par une défense totalement aux abois, la rencontre restera dans les annales à bien des égards :

• Plus large victoire à l’extérieur de l’histoire du football anglais, soit depuis 1888 !
• Plus large écart dans un match en Premier League, à égalité avec Manchester United – Ipswich (9-0), le 4 mars 1995.
• Plus large écart à la mi-temps en Premier League (5-0), à égalité avec Manchester City – Burnley en avril 2010.
• Record de buts inscrits en un match dans l’histoire du club de Leicester.
• Plus large défaite de l’histoire de Southampton.
• Deuxième équipe à compter deux joueurs inscrivant un triplé dans le même match depuis Arsenal (Robert Pires et Jermaine Pennant, déjà contre Southampton en mai 2003).

Cette victoire dans les immenses largeurs confirme l’excellent début de saison de Leicester, solide deuxième avec 20 points, et de la philosophie offensive de leur technicien Brendan Rogers. Les Foxes pourraient même se mettre à rêver un peu plus grand encore. Lors de leur titre en 2015-2016, ils ne comptaient que 19 points après dix journées, contre 20 unités cette saison.

Pour Southampton, le réveil risque d’être des plus douloureux. Désormais relégables à la différence de buts – et on comprend pourquoi -, les Saints ne cessent d’afficher leurs limites et fragilisent la position de leur entraîneur autrichien Ralph Hasenhüttl. Et le calendrier est impitoyable puisqu’ils se déplacent lors de la prochaine journée à Manchester City, qui a déjà passé un 8-0 retentissant à Watford en début de saison.