Chelsea surfe sur la vague

Premier League: Le TAS autorise Chelsea à recruter dès janvier

Publié le , modifié le

Le Tribunal arbitral du sport (Tas), plus haute juridiction sportive, a assoupli la sanction qui frappait le club de Chelsea. Interdit de recrutement pour les deux mercatos (été 2019, hiver 2020) pour avoir enfreint la réglementation sur les transferts internationaux de joueurs mineurs, le club anglais pourra finalement refaire son marché dès cet hiver. Actuellement 4e de Premier League, en course pour se qualifier pour les 8e de finale de la Ligue des champions, les Blues vont rouvrir leur porte-monnaie.

Chelsea va-t-il retrouver des "problèmes de riches" ? Interdit de recrutement l'été dernier, et initialement aussi pour le prochain de janvier, le club anglais avait perdu Eden Hazard à l'intersaison, parti pour Madrid, sans pouvoir compenser ce départ par une arrivée. Franck Lampard, l'entraîneur, a donc pioché dans son vivier, et il y a trouvé des pépites: Tammy Abraham (22 ans), actuel deuxième meilleur buteur de la Premier League avec 11 buts en 14 rencontres, mais également Mason Mount (20 ans) ou l'Américain Christian Pulisic (21 ans), auteur de 5 buts. Avec leurs armes, les Blues ont retrouvé des couleurs pour occuper actuellement la 4e place du championnat anglais, et être en course pour poursuivre leur chemin vers les 8e de finale de la Ligue des champions.

Ce vendredi 6 décembre, les dirigeants de Chelsea ont reçu l'accord du tribunal arbitral du sport (Tas) de revenir sur le marché des transferts dès le 1er janvier. "Chelsea a l'interdiction d'enregistrer de nouveaux joueurs (...) pendant une fenêtre de recrutement, que le club a déjà purgée pendant la fenêtre de recrutement estivale 2019", a écrit le TAS dans un communiqué. Cette décision est moins sévère que celle de la Commission d'appel de la Fifa début mai, qui infligeait à Chelsea une interdiction de recrutement sur deux périodes de transferts, soit jusqu'au 31 janvier 2020.

Jadon Sancho sur les tablettes, Olivier Giroud sur le départ

Avec de gros moyens, les Blues pourraient affoler le marché hivernal, les rumeurs annonçant leur intention de s'attacher les services du jeune Jadon Sancho, l'attaquant international anglais du Borussia Dortmund de 19 ans, qui fait un malheur en Allemagne. Cette possible arrivée ne fera vraiment pas les affaires d'Olivier Giroud, déjà cantonné au banc de touche voire pire depuis le début de la saison. Au moins, l'international français pourrait voir les portes s'ouvrir en grand, avec cette possibilité de recruter pour compenser numériquement son départ. 

Cette sanction initiale, décidée en février 2019 par la Fifa et confirmée en appel début mai, prenait source avec le transfert de l'attaquant burkinabé Bertrand Traoré, qui évolue aujourd'hui à Lyon. Chelsea avait affirmé l'avoir recruté après ses 18 ans, en 2014, alors que le journal britannique The Guardian, avait trouvé trace d'un match du joueur avec les Blues chez les jeunes en 2011, alors qu'il avait 16 ans. Les Football Leaks avaient ensuite fait état d'un transfert du joueur dès 2011 en provenance de  l'Association Jeunes Espoirs de Bobo-Dioulasso (AJEB), au Burkina Faso, contre 400.000 livres sterling (459.000 euros aujourd'hui), pendant que Chelsea évoquait une simple "option". Précédemment, le FC Barcelone , l'Atlético Madrid et le Real Madrid avaient tour à tour été sanctionnés pour ces mêmes pratiques pendant deux mercatos.