Kepa
Le portier espagnol Kepa est devenu le plus cher de l'histoire (80M). | Daniel LEAL-OLIVAS / AFP

Premier League : le mercato le plus déficitaire de l'histoire

Publié le , modifié le

Depuis l'explosion des droits télé, le marché anglais prend la forme d'un OVNI. Dépenses colossales, ventes à perte, la Premier League n'a pas amélioré son image lors de son mercato estival. En revanche, elle a moins dépensé qu'en 2017. Peut-être à cause de la Coupe du monde et d'une clôture précoce (9 août).

Le mercato anglais édition 2018 est historique. Pour la première fois, la Premier League réalise un mercato déficitaire à hauteur d'un milliard d'euros, même si les clubs peuvent encore vendre jusqu'au 31 août. Comme l'Angleterre ne peut plus acheter de joueurs, difficile d'imaginer des départs du côté des joueurs les plus côtés sur le marché. 

En revanche, 2017 vit des Anglais plus dépensiers : 1 620 milliard contre 1,4 milliard cet été. Une baisse d’environ 13% d'une année à l'autre, du jamais vu depuis 2010. Cela s'explique principalement par la "frilosité" inhabituel des gros du championnats. Hormis Liverpool (186 millions dépensés), les autres cadors n'ont pas fait de folies. 80 millions pour Chelsea, 68 pour City, 60 pour United, 39 pour Arsenal et... 0 pour Tottenham

Benjamin Badache Ben_Badache