Man United - Man City
Geste spectaculaire pour Wayne Rooney, en plein derby mancunien. | Reuters

Premier League : le derby de Manchester en chiffres

Publié le , modifié le

Ce samedi (13h30), la 4e journée du championnat anglais ouvre sur une affiche indémodable, Manchester United-Manchester City à Old Trafford. Outre le combat à distance entre deux entraîneurs qui ont peu d'atomes crochus (doux euphémismes !), José Mourinho et Pep Guardiola, le derby mancunien est doté d'une histoire marquante, dans la plus pure tradition britannique. Devant plus de 76 000 supporters en transe dans les travées du "Théâtre des rêves", l'opposition s'annonce passionnante. Voici quelques repères chiffrés pour les amateurs de matches de légende.

0

Lors du dernier derby à Old Trafford en Premier League, les deux formations ne sont pas parvenues à se départager (0-0). C'était le 25 octobre 2015 et, ce jour-là, Nicolas Otamendi, le défenseur argentin des Citizens, avait réailisé une prestation de tout premier ordre. Avec 59% de possession de balle sur sa pelouse, ManU n'avait jamais trouvé l'ouverture, avec un net déficit dans le nombre de tirs cadrés (1 seul en 90 minutes !).

7

C'est le record du nombre de buts enregistrés lors de ce derby mancunien. Chose curieuse : à deux reprises dans l'histoire des deux clubs, Manchester City l'a emporté à Old Trafford sur le même score de 6-1 : le 23 janvier 1926 et, plus proche de nous, le 23 octobre 2011.

30

Au cours de sa longue et remarquable carrière sous le maillot des Red Devils (1991-2014), c'est le nombre de matches de derbies disputés par le Gallois Ryan Giggs. Record absolu pour un joueur ! Question buts, c'est Wayne Rooney, avec 11 réalisations, qui caracolle en tête au classement des buteurs dans cette opposition fratricide. Si Giggs a arrêté sa carrière de joueur, Rooney est toujours le capitaine de MU.

173

Ce samedi, c'est le 173e derby mancunien de l'histoire. Le tout premier eut lieu le 3 octobre 1891 sur le terrain d'alors de Manchester United, North Road. Les Red Devils l'emportèrent aisément (5-1). En 146 rencontres de championnat, ManU mène largement au score (59 victoires, 49 nuls et 38 défaites).

850

En millions d'euros, c'est le total des transferts cumulés par les deux clubs mancuniens pour se renforcer ces derniers mois. Dans la balance, Sky Sports a calculé que le onze de United réprésentait plus de 438 millions d'euros au coup d'envoi, contre environ 410 à City. Evidemment, la dépense de 110 millions pour récupérer cet été Paul Pogba dans l'effectif des Red Devils pèse lourd.

1941

Cette année-là, le 11 mars très précisément, Old Trafford est bombardé, en pleine Seconde Guerre mondiale, par la Luftwaffe, l'aviation allemande. L'enceinte qui deviendra le Théâtre des rêves est partiellement détruite. Pour ses matches disputés à domicile, Manchester United trouve refuge à Maine Road, alors stade habituel de... Manchester City !

1996

L'année où Pep Guardiola, alors capitaine du FC Barcelone, a croisé pour la première fois la route de José Mourinho, devenu adjoint sur le banc de Bobby Robson, l'entraîneur anglais à la tête des Blaugrana. Les deux hommes avançaient alors côte à côte. Tout s'est nettement dégradé par la suite entre le sulfureux technicien portugais et l'ombrageux coach catalan. Il faut dire que le Clasico Barça-Real est venu assombrir leur relations à partie de 2011.

Nicolas Gettliffe