Premier League : Écœurant de réalisme, Tottenham met Manchester City K.O.

Publié le , modifié le

Auteur·e : William Vuillez
Heung-min Son célèbre son but avec Tottenham
Heung-min Son célèbre son but avec Tottenham | BEN STANSALL / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Après avoir souffert pendant une heure, Tottenham s'est imposé ce dimanche (2-0) face à Manchester City pourtant ultra-dominateur. Les Spurs, d'un réalisme à toute épreuve, ont marqué sur leurs deux premiers tirs cadrés du match et se rapprochent ainsi de la 4e place au classement.

Il y a des jours comme ça, où tout vous sourit. Dominé pendant la plupart de la rencontre, Tottenham s'est imposé (2-0) face à Manchester City ce dimanche pour la 25e journée de Premier League. Les Spurs, qui ont réussi à repousser les assauts répétés des Citizens (17 tirs) ont marqué sur leurs deux premiers tirs cadrés. Étouffés par les hommes de Pep Guardiola (68% de possession), les Londoniens ont pu respirer un peu après l'expulsion d'Oleksandr Zinchenko (61e), suite à un deuxième carton jaune. Les hommes de José Mourinho ont alors pu faire ce qu'ils n'avaient pas fait pendant près d'une heure : se projeter vers l'avant.

La solution est venue de la jeune recrue Steven Bergwijn, arrivé il y a quelques jours, qui a ouvert le score à la 63e, après un corner mal dégagé par la défense des Sky Blues. Dix minutes plus tard, Heung-min Son s'est chargé du but du K.-O., d'une belle frappe à l'entrée de la surface.

à voir aussi Premier League : revivez la victoire de Tottenham sur Manchester City Premier League : revivez la victoire de Tottenham sur Manchester City

Quand ça veut pas... 

17 tirs au but, 68% de possession de balle, Manchester City a eu toutes les clés en main pour s'imposer. Les Citizens se sont installés dans la moitié de terrain adverse sans en sortir pendant de longues phases offensives où les Spurs n'ont pas vu le ballon. Cependant, les hommes de Guardiola ont manqué d'efficacité dans le dernier geste, avec seulement 5 tirs cadrés et se sont heurtés à un bloc défensif très bien organisé et qui n'a pas flanché pendant 90 minutes. Alors les Sky Blues ont exprimé leurs frustrations par de nombreuses fautes et l'expulsion de Zinchenko leur a fait perdre leur lucidité.

Lloris, le patron avait manqué 

Pour son deuxième match depuis sa grosse blessure au coude début octobre, Hugo Lloris s’est brillamment illustré dimanche, face à un cador du championnat. Symbole de la réussite inébranlable des siens ce dimanche, le gardien français a réalisé cinq sauvetages et de précieuses sorties aériennes. Le portier de l’Équipe de France a même sorti un penalty tiré par Gündogan à la 39e et plongé dans les pieds de Raheem Sterling dans un deuxième temps. Une action litigieuse à l’œil nu, mais qui au ralenti, met en lumière un superbe geste de Lloris, sur ce ballon non maîtrisé de l’attaquant anglais. 

City laisse filer Liverpool 

C’est la première fois, depuis décembre 2018, que les Citizens ne trouvent pas le chemin des filets à l’extérieur en championnat. Ils restaient sur 23 matches consécutifs à l’extérieur avec au moins un but marqué. Avec cette défaite, la 6e cette saison, Manchester City laisse filer (si ce n’était pas déjà le cas) Liverpool vers un très probable titre de champion d’Angleterre. 22 points séparent désormais les Citizens deuxièmes et les Reds premiers, soit autant d’écart qu’entre la 2e et la 14e place. Les Spurs réalisent en revanche une bonne opération en se repositionnant cinquièmes à 4 points de Chelsea.