Rooney Yaya Touré Manchester United City
Wayne Rooney, meilleur buteur de l'histoire du derby, devrait débuter la partie. | PAUL ELLIS / AFP

Premier League: City-United, tout Manchester fait profil bas

Publié le , modifié le

Pas vraiment au mieux avant leur derby de dimanche, comptant pour la 10e journée, les deux Manchester doivent absolument redresser la barre. City, après un enchaînement de sept matches sans défaite, a replongé contre West Ham (2-1) en Premier League puis Newcastle (0-2) en League Cup en l'espace d'une semaine. United, pour sa part, a encore fait preuve d'inconstance en enchaînant deux nouveaux nuls. De quoi exacerber la rivalité.

City et United n’ont pas de quoi pavoiser. Surtout en ce moment. A l’heure de se retrouver, à l’Etihad Stadium dimanche (14h30) pour disputer un derby fratricide, les deux Manchester n’abordent clairement pas cette rencontre dans les meilleures dispositions. Les Citizens, déjà à neuf points derrière le leader Chelsea, viennent de vivre une semaine chaotique avec une défaite face à West Ham (2-1) et une élimination en League Cup à domicile contre Newcastle (0-2).

Contraint d'aligner mercredi son équipe-type contre les Magpies, ses hommes tâtonnant toujours pour trouver la bonne carburation, Manuel Pellegrini a perdu pour "trois à quatre semaines" son meneur David Silva. Ce qui devrait profiter à Samir Nasri, attendu dans le onze dimanche. Mais, plus que la ligne d'attaque, c’est la défense qui sera la clé de ce derby. Les déceptions Demichelis et Mangala ont déjà coûté pas mal de points cette saison. Déjà trop peut-être. Même si le portier Joe Hart se veut rassurant. "Il y a un an, notre situation à la même époque était même pire et on a pourtant fini par gagner". Il n'en demeure pas moins qu'il manque actuellement l'ingrédient mystère qui a donné le titre de champion d'Angleterre à Manchester City au printemps dernier.

Rooney fait son comeback

En face, les Red Devils restent sur deux nuls, dont un plutôt encourageant face à Chelsea (1-1). Malgré tout, MU marque le pas dans sa remontée au classement. Il ne faudrait pas que cela devienne un véritable coup d’arrêt. "C'est un match parmi trente-huit, a tempéré le manager de Manchester United Louis van Gaal. Il ne faut pas jouer ce match d'un point de vue émotionnel exclusivement, mais aussi tactiquement. La rivalité, c'est pour les supporteurs même si je l'ai ressentie quand Giggs a présenté son analyse sur City. J'ai senti de la tension."

Rossés la saison passée (4-1 et 3-0), et victimes de la pression populaire, les pensionnaires d’Old Trafford n’auront d’autre choix que de prendre leur revanche chez l’ennemi intime. Et ils pourront compter sur le meilleur buteur de l’histoire du derby (11 buts) Wayne Rooney, de retour de suspension, pour les aider. Et surtout d'éviter à United de n’avoir plus comme objectif au classement qu’une place de faire-valoir en championnat fin novembre.

Yohan Roblin @yohanroblin