City Tottenham
Manchester City et Tottenham ont livré une prestation de haute volée. | OLI SCARFF / AFP

Premier League : City et Tottenham dos à dos après un match fou

Publié le , modifié le

Quel spectacle ! Malgré une très nette domination des Citizens, Tottenham n'a jamais abdiqué en répondant à chacun des buts des champions d'Angleterre. Erik Lamela et Lucas ont rendu coup pour coup à Raheem Sterling et Sergio Agüero pour arracher le point du match nul sur la pelouse de l'Etihad Stadium, tandis que le VAR a annulé un but de Gabriel Jesus dans le temps additionnel.

A la fin, ce n'est pas toujours City qui gagne. Surtout face à Tottenham. Ce premier choc de début de saison pour les deux équipes a été spectaculaire mais n'a pas délivré de vainqueur. Menés au score par deux fois et dominés dans le jeu (30 tirs à 3), les Spurs ont su faire le dos rond et se montrer réalistes pour égaliser et arracher le point du match nul. Une belle affaire pour les joueurs de Mauricio Pochettino, qui ont été acculés par des double champions en titre qui ne se se sont pas montrés assez tranchants pour se mettre à l'abri. Il leur a également fallu un petit coup de pour du VAR, annulant un but de Gabriel Jesus pour une légère faute de main d'Aymeric Laporte

Tottenham, qui avaient éliminé Manchester City au bout du suspense en Ligue des champions la saison passée, a encore poussé l'équipe de Pep Guardiola jusqu'à la rupture ce samedi. Pour son 300e match avec le maillot des Spurs, le moins que l’on puisse dire est que Hugo Lloris ne s’est pas ennuyé.Les Mancuniens, qui ont encore mieux joué que lors de leur grande déception en C1 ont buté sur des Londoniens diaboliques d'efficacité. 

Les Spurs ont du répondant

Une semaine après la fessée inaugurale infligée à West Ham (5-0), Manchester City pensait parti pour réitérer, cette fois sur sa pelouse, ce samedi. Sur deux passes de Kevin De Bruyne, Raheem Sterling (20e) puis Sergio Agüero (35e), ont montré toute la panoplie offensive des Citizens. Mais par deux fois, sur deux approximations de la défense des locaux, les Spurs sont revenus. Erik Lamela a profité d'un moment de liberté pour déclencher une frappe rasante du pied gauche (23e), puis Lucas Moura, à peine entré, a sauté plus haut que Kyle Walker pour égaliser d'une tête sur un corner venant de la droite (56e).

Et puis, le VAR a encore joué avec les nerfs de Pep Guardiola, rappelant une nouvelle fois le quart de finale retour de Ligue des champions, la saison passée. Dans le temps additionnel, Gabriel Jesus a cru tenir le but de la victoire, dans un Etihad Stadium en délire. Mais la vidéo a frappé, refusant le but pour une déviation de la main d'Aymeric Laporte. Comme au printemps, le VAR a joué avec le coeur de Guardiola. Comme l'an dernier, elle ne lui a pas souri. Pour le plus grand bonheur des Spurs de Tottenham, bien heureux de repartir de Manchester avec le point du match nul.