Premier League : Chelsea et Manchester United se neutralisent (0-0), la VAR fait (encore) parler d'elle

Publié le , modifié le

Auteur·e : Loris Belin
Olivier Giroud (Chelsea) contre Manchester United
L'attaquant français de Chelsea Olivier Giroud contre Manchester United en Premier League le 28 février 2021. | ANDY RAIN / POOL / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Chelsea et Manchester United ne sont pas parvenues à se départager dimanche 28 février à Stamford Bridge (0-0). Le match le plus attendu de la 26e journée de Premier League a donné lieu à un match tactique sans grand frisson. Il maintient toutefois United comme dauphin de Manchester City, après le revers de Leicester dans l'après-midi contre Arsenal.

Le choc de la 26e journée entre Chelsea et Manchester United n'a pas offert le plus beau des spectacles dimanche 28 février. Le résultat final 0-0 est globalement logique, même si les visiteurs ont mieux terminé la rencontre. Les Red Devils, toujours deuxièmes mais désormais à 12 points de Manchester City, pourront même regretter la décision de la VAR qui n'a pas accordé de penalty en première période. La main de Callum Hudson-Odoi était peu évidente, mais elle a créé une petite polémique et a longtemps anesthésié un match durant lequel les imprécisions techniques se sont multipliées.

Entre l'esprit et la règle, l'assistance vidéo a encore faire parler d'elle. L'arbitre Stuart Attwell a attendu plus d'une minute après l'action litigieuse avant de consulter son écran. On a cru un temps, et visiblement les joueurs eux aussi, qu'il avait désigné le point de penalty pour ce duel entre Hudson-Odoi et Mason Greenwood au quart d'heure de jeu. Rien n'en a finalement été. 

7e clean sheet décevant pour le Chelsea de Tuchel

Le match est ensuite resté cadenassé malgré les envies de jouer des deux formations. Mais entre les transmissions manquées en contre-attaques et les opportunités gâchées devant le but, comme la tentative d'Olivier Giroud (36e), Chelsea a souvent eu les intentions, mais trop rarement la précision. Incapable de se porter dans la surface des Bleus, les Mancuniens ont fait passer quelques frissons de l'extérieur de la surface (Greenwood 60e, Fred 68e et 93e). Mais les gardiens n'ont été que rarement mis en danger à l'exception d'une belle parade de David De Gea juste après le repos face à Hakim Ziyech.

Si Chelsea signe un septième clean sheet depuis l'arrivée de Thomas Tuchel sur le banc, l'équipe du technicien allemand a été trop peu inspirée face au but adverse. Le coup tactique tenté, avec l'entrée de Christian Pullisic en faux-neuf à la 65e, n'a rien apporté en relais d'Olivier Giroud. L'une des recrues-phare de l'été 2020 pour les Blues, Timo Werner (débarqué de Leipzig contre plus de 50 millions d'euros) n'a, elle, joué qu'un gros quart d'heure. Les Londoniens restent cinquièmes, à un point de West Ham. Manchester United conserve pour sa part sa deuxième place. Mais la formation d'Ole Gunner Solskjaer a confirmé toutes ses difficultés à s'exprimer contre les cadors de Premier League. Contre le Big 6, United n'a pas remporté le moindre match cette saison en championnat, pour un seul but inscrit…