Premier League : Chelsea domine Tottenham et consolide sa 4e place

Publié le , modifié le

Auteur·e : Leo Anselmetti
Willian
Le Brésilien Willian s'est offert son premier doublé depuis 2015. | IAN STEPHEN / Pro Sports Images Ltd / DPPI

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Portés par un très grand Willian, auteur d'un doublé en première période, les Blues ont facilement battu Tottenham pour s'adjuger le derby de Londres (2-0) et consolider leur quatrième place au classement de Premier League. Et comme si cela ne suffisait pas, Heung-Min Son a écopé d'un carton rouge pour un geste de frustration sur Rüdiger.

Si le ciel était gris, la pelouse du Tottenham Stadium de Londres étincelait de bleu en ce dimanche après-midi. Et un joueur n'y est pas étranger : Willian. Le Brésilien a calmé à lui seul les ardeurs des joueurs de José Mourinho en s'offrant un doublé lors de la seule première période, marquant d'abord une superbe frappe enroulée en début de rencontre (12e) avant de transformer un penalty offert par Gazzaniga (45e), coupable d'une faute incompréhensible sur Marco Alonso. Les Spurs, qui ont complètement déjoué, manquent de récupérer la quatrième place du championnat anglais, plus que jamais entre les mains des Blues. 

Willian, et les autres

Dominateurs dès le coup d’envoi de la rencontre, les Blues se sont appliqués à ne pas céder sous la pression mise par leurs voisins londoniens en sortant prudemment le ballon pour ne pas s’exposer aux contres éclairs des Spurs. Et cette application a très vite été payante. Sur un corner joué à deux, Willian a mystifié Serge Aurier dans l’aile gauche avant d’enrouler son tir directement dans le petit filet opposé de Gazzaniga (12e) pour lancer de la meilleure des manières ce derby de Londres. 

Mais, incapables d’enchaîner plus de deux passes, Tottenham n’a jamais répondu à l'appel. Et quand les Spurs ont essayé, collectivement, les attaquants n’ont pas assumé. Harry Kane (27e) et Son (30e) n’ont pas pu trouver mieux que les tribunes de leur stade sur des tirs pris à bout portant.

C’est alors que Gazzaniga a complètement craqué. Auteur d’une sortie extrêmement dangereuse, le gardien argentin a eu un moment d'absence, pour se rêver karateka, en tentant de dégager le ballon du pied devant le visage de Marco Alonso. Bilan des courses : carton jaune et penalty, on ne peut plus logique. Pour le plus grand bonheur de Willian, qui n'a pas manqué de s'offrir son premier doublé de la saison (45e).  

Des Spurs méconnaissables

Complètement à côté de leur football ce dimanche après-midi, les joueurs de Tottenham n’ont jamais réussi à ne serait-ce que croire au renversement de situation. Ni a cadrer la moindre de leurs tentatives, d'ailleurs. A l’image d’Harry Kane, qui a forcé à plusieurs reprises l’exploit individuel. En vain. 

Et pour couronner le tout, Heung-Min Son a été directement expulsé pour un geste de frustration sur Antonio Rüdiger. En infériorité numérique, les Spurs n'avaient plus qu'à faire le dos rond pour attendre les trois coups de sifflets qui les autoriseraient à vite rentrer chez eux.

à voir aussi Premier League: Tottenham ouvre une enquête sur des cris racistes lancés envers Rudiger lors de Tottenham-Chelsea Premier League: Tottenham ouvre une enquête sur des cris racistes lancés envers Rudiger lors de Tottenham-Chelsea

Une soirée à oublier donc, et très vite, pour Tottenham et José Mourinho. En plus d'avoir manqué de récupérer la quatrième place de Premier League, l'entraîneur portugais a vécu sa première défaite à domicile face à une de ses anciennes équipes. Et ça, il s'en serait sûrement bien passé.