Balotelli Newcastle Liverpool
Mario Balotelli a encore une fois rendu une maigre copie. | IAN MACNICOL IAN MACNICOL / AFP

Premier League: Ça ne s'arrange pas pour Liverpool

Publié le , modifié le

Après avoir pris un petit bol d'air en League Cup mardi, Liverpool a rechuté samedi sur la pelouse de Newcastle (1-0). Le vice-champion d'Angleterre, toujours privé de Sturridge, s'est logiquement incliné chez l'une des équipes en forme de Premier League. Ayoze Pérez a trompé Mignolet dans le premier quart d'heure. Fort de ce succès, les Magpies enchaînent une quatrième victoire de suite cette saison, toutes compétitions confondues.

La troisième victoire d'affilée de Newcastle en championnat (1-0) samedi plombe encore un peu plus Liverpool qui en est désormais à quatre défaites en dix matches de Premier League. Le vice-champion, qui ouvrait la 10e journée, reste pour l'instant 7e avec ses 14 points mais il peut mathématiquement basculer dimanche soir dans la deuxième partie en fonction des résultats de ses rivaux. Les Magpies, eux, se hissent pour la première fois dans la moitié haute du classement cette saison (9e) grâce à une passe de trois inédite depuis un an. Cela faisait d'ailleurs aussi longtemps que Liverpool n'était pas resté muet en déplacement. Avec l'élimination sans bavure de Manchester City en Coupe de la Ligue  mercredi (2-0), la Toon Army, à un point de son adversaire, surfe même sur une série de quatre victoires de rang toutes compétitions confondues.

Liverpool n'a pourtant pas livré son plus mauvais match de la saison, mais il est tombé sur un adversaire actuellement en pleine euphorie quand lui-même accuse sérieusement le coup. Après le 3-0 encaissé à Anfield contre le Real en Ligue des champions, le déplacement à Madrid mardi pourrait fragiliser encore plus l'équipe. Dans le nord de l'Angleterre, les joueurs de Brendan Rodgers ont mieux commencé chaque période, mais se sont peu à peu délités. Un raté défensif de Moreno après une percée de Sissoko a ainsi permis à Ayoze d'ouvrir le score (73e). L'addition aurait même pu être alourdie si Cabella avait remporté son duel avec Mignolet (76e). Malgré son premier but depuis huit matches mercredi en Coupe, Balotelli, lui, a encore été décevant et n'a pas eu grand chose à se mettre sous la dent. Après dix journées, Liverpool, décidément très loin de ses élans spectaculaires de la saison passée, compte donc désormais autant de victoires que de revers. En crise il y a encore dix jours, Newcastle revient désormais très vite .