Premier League : battu par Chelsea, Manchester City n'est plus invaincu

Publié le , modifié le

Auteur·e : Mathieu Aellen
N'Golo Kanté, buteur face à Manchester City
N'Golo Kanté, buteur face à Manchester City | IAN KINGTON / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Après 15 matches sans défaite en Premier League, Manchester City est tombé ce samedi sur la pelouse de Chelsea (2-0). Le champion en titre subit sa première défaite de la saison en championnat et laisse son fauteuil de leader à Liverpool. Avec 34 points, Chelsea revient à hauteur d'Arsenal et reste quatrième.

Il y a eu Lyon sur la scène européenne en septembre dernier. Il y aura désormais Chelsea, qui restera comme le premier club à faire tomber Manchester City cette saison en Premier League. Intraitables sur la scène nationale depuis le début de saison, les hommes de Pep Guardiola ont concédé leur première défaite de la saison ce samedi en s’inclinant sur le pelouse de Stamford Bridge ce samedi (2-0). Dominateurs lors d’une première mi-temps à sens unique, les Skyblues se sont fait surprendre juste avant la pause sur une frappe puissante de N’Golo Kanté avant que David Luiz ne fasse le break sur corner en deuxième mi-temps. Une défaite symbolique et lourde de conséquences puisque Manchester City laisse son fauteuil de leader à Liverpool, vainqueur un peu plus tôt de Bournemouth et désormais seule équipe toujours invaincue en Premier League. Chelsea revient lui à hauteur d'Arsenal et reste 4e.

à voir aussi Premier League : Manchester United relance la machine, Arsenal poursuit sa série Premier League : Manchester United relance la machine, Arsenal poursuit sa série

Braquage à la londonienne

Chelsea-Manchester City, un choc sur le terrain mais aussi un choc sur le banc, avec un duel attendu entre Pep Guardiola et Maurizio Sarri. Les deux coaches avaient tous deux reservés un 4-3-3 avec deux faux 9, Eden Hazard côté Chelsea et Raheem Sterling côté Manchester City. Un choix rapidement payant pour les joueurs de Pep Guardiola, qui n'attendent pas bien longtemps avant de faire vaciller l'arrière-garde des Blues. Sterling (9e), Bernardo Silva (34e) mais surtout Leroy Sané (16e, 32e, 33e) se montrent dangereux mais n'arrivent pas à concrétiser la large domination des Citizens, plombés par le manque de lucidité de ses jeunes promesses devant le but.

En face, Chelsea subit, ferme le jeu, tente de contrer le pressing haut de son adversaire mais ne sort que très peu de son camp. Eden Hazard est quasi invisible (17 ballons touchés lors du premier acte) mais c'est bien grâce au Belge que Chelsea va réussir à trouver la faille, sur son seul tir de la première période. Les Blues profitent d'une transversale parfaite de David Luiz et d'un bon travail de Willian pour se retrouver dans la surface. Après un léger cafouillage, Hazard récupère le ballon à gauche, fixe la défense de City et trouve N'Golo Kanté en retrait. Lancé, le Français fusille Ederson d'une frappe sèche pour ouvrir le score (1-0, 44e).

IAN KINGTON / AFP
IAN KINGTON / AFP © Manchester City n'est plus invaincu

Hazard, meilleur passeur de Premier League

Un but fatal pour les Citizens, qui ne réussiront jamais à se remettre dans le match. Chelsea a lui totalement changé de visage et se montre de plus en plus dangereux à l'image d'un coup-franc de Willian bien repoussé par Ederson (49e). C'est finalement sur un autre coup de pied arrêté - un corner qui n’aurait pas dû être accordé aux Blues, la frappe de Barkley n'étant touché par aucun joueur de City - que Chelsea va faire le break. Oublié par la défense des Citizens, David Luiz coupe au premier poteau le corner tiré par Eden Hazard, ce dernier en profitant pour délivrer sa huitième passe décisive de la saison, meilleur total de la saison (2-0, 78e).

Chelsea s'offre le scalp du champion en titre et reste bien calé dans le top 4, synonyme de Ligue des Champions en fin de saison. Manchester City laisse lui son fauteuil de leader à Liverpool, pointant désormais à un point des Reds. Et comme si ça ne suffisait pas, Pep Guardiola a vu son capitaine David Silva être contraint de quitter la pelouse à l'heure de jeu, visiblement touché à une cuisse. Définitivement une soirée à oublier pour les Citizens.