Luis Suarez (Liverpool FC)
Luis Suarez (Liverpool FC) | FRANCK FIFE - AFP

Pour le propriétaire de Liverpool, Suarez n'est pas à vendre

Publié le , modifié le

L'homme d'affaires américain John W. Henry, qui contrôle le club de Liverpool a déclaré dans la presse britannique à paraître vendredi qu'il n'avait pas l'intention de vendre l'Uruguayen Luis Suarez qui espére de son côté rejoindre Arsenal.

"Nous n'allons pas vendre Luis", a déclaré M. Henry au quotidien The  Guardian. "Je le dis sans équivoque possible: nous ne le vendrons pas à Arsenal quel  que soit le montant de leur offre (...) Et nous ne le vendrons pas à un club  étranger, car nous n'avons pas le temps de lui trouver un remplaçant", a ajouté  le dirigeant. "Pour tous les clubs, c'est très important de ne pas vendre (un joueur à un  club rival), mais c'est plus important encore pour Liverpool, car nous ne  disputons pas de compétitions européennes cette année et parce que nous ne  sommes plus en Ligue des champions depuis longtemps", a-t-il poursuivi.

"Vendre un joueur à un club qui est notre rival pour les places  qualificatives pour l'Europe serait ridicule", a ajouté M. Henry. Suarez qui a rejoint Liverpool en 2011 en provenance de l'Ajax Amsterdam  (1re div. néerlandaise), accuse ses dirigeants de ne pas respecter les termes  de son contrat. Selon lui, il existe dans son contrat une clause lui permettant de quitter  Liverpool si un club met sur la table plus de 40 millions de livres (46 M  d'euros), somme qu'Arsenal a proposé aux dirigeants des Reds. L'attaquant de 26 ans, 30 buts la saison dernière, a menacé de saisir les  autorités sportives anglaises pour obtenir un arbitrage, menace qui a fait dire  à l'entraîneur de Liverpool Brendan Rodgers que Suarez ne respectait pas son  club. "Notre entraîneur est vexé, nos supporteurs le sont aussi, mais nous avons  besoin de Luis, tout va bien se passer, espérons-le", a souligné M. Henry.

AFP