Andy Woodward
L'ancien joueur de Bury et Sheffield, Andy Woodward. | PAUL ELLIS / AFP

Pédophilie dans le foot anglais : Andy Woodward "avait besoin de parler"

Publié le , modifié le

Tout est parti de lui. Il y a près d'un mois, Andy Woodward a jeté un pavé dans la marre. L'ancien joueur de football professionnel de Bury et Sheffield United a dévoilé au Guardian qu'il avait été victime d'abus sexuels dans les années 80. Pendant des années, l'ex-footballeur n'a pas été capable d'en parler mais aujourd'hui, il a senti le "besoin de se confier et d'en parler" comme il a pu le souligner à nos confrères de Franceinfo dans une interview exclusive. Celui qui aurait commis ces abus sexuels, son entraîneur de l'époque Barry Bennell, a été maintenu en détention provisoire hier.

Voilà, j'étais un gamin parmi d'autres. Je jouais pour le club de ma ville quand j'ai été approché par Barry Bennell. C'était un coach important. Il a parlé à mes parents pour savoir s'ils accepteraient que je rejoigne son groupe professionnel à Manchester. Ils ont dit OK. Au début, ça se passait bien, je jouais, ça me plaisait. Il a dû remarquer que j'étais quelqu'un de docile et de vulnérable. Ce n'est qu'après que j'ai compris que c'était sa stratégie pour approcher ses victimes. Il a recontacté mes parents pour savoir si je pouvais rester chez lui le week-end. Il leur disait que ce serait bénéfique pour ma carrière. Ils ont accepté parce qu'ils voulaient plus que tout que je devienne footballeur. C'est à partir de là que tout a commencé.

Voilà, j'étais un gamin parmi d'autres. Je jouais pour le club de ma ville quand j'ai été approché par Barry Bennell. C'était un coach important. Il a parlé à mes parents pour savoir s'ils accepteraient que je rejoigne son groupe professionnel à Manchester. Ils ont dit OK. Au début, ça se passait bien, je jouais, ça me plaisait. Il a dû remarquer que j'étais quelqu'un de docile et de vulnérable. Ce n'est qu'après que j'ai compris que c'était sa stratégie pour approcher ses victimes. Il a recontacté mes parents pour savoir si je pouvais rester chez lui le week-end. Il leur disait que ce serait bénéfique pour ma carrière. Ils ont accepté parce qu'ils voulaient plus que tout que je devienne footballeur. C'est à partir de là que tout a commencé.

RETROUVEZ L'INTÉGRALITÉ de l'interview sur francetvinfo.fr en CLIQUANT ICI