Paul Pogba n'est plus le second capitaine du Manchester United de José Mourinho

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Paul Pogba et José Mourinho (Manchester United)

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le champion du monde français a critiqué la tactique de son entraîneur après la pâle partie livrée par Manchester United à domicile contre Wolverhampton. Résultat, il ne sera plus capitaine tant que José Mourinho sera sur le banc des Red Devils.

José Mourinho a annoncé que le Français Paul Pogba n'était plus le second capitaine de Manchester United, mardi soir, après l'élimination des Red Devils au 3e tour de la Coupe de la Ligue anglaise par Derby, un club de D2. "La seule vérité est que j'ai pris la décision de ne plus faire de Paul le second capitaine. Je suis le manager. Je prends ces décisions, il n'y a aucun problème", a notamment déclaré Mourinho. Selon le Times, Mourinho a informé Pogba, devant ses équipiers, que le joueur de 25 ans "ne représente pas ce qu'est un capitaine et que Manchester est plus grand que n'importe quel joueur".

"On est à la maison, on est là pour attaquer"

Pogba, promu capitaine des Red Devils à trois reprises en l'absence du titulaire Antonio Valencia, ne figurait d'ailleurs pas dans l'équipe qui a affronté Derby. Il avait été mis au repos comme bon nombre de titulaires habituels, à l'instar de David de Gea, en prévision du match du Championnat d'Angleterre à West Ham, samedi.

Ce n'est pas l'entraînement d'aujourd'hui qui va réchauffer les relations entre les deux hommes. Ce matin, une brouille a eu lieu entre le Français et le Portugais. Si l'on ne comprend pas les mots échangés, les images parlent d'elles-mêmes. 

Lundi, Pogba a lancé une critique cinglante contre la tactique défensive de ManU, accroché par Wolverhampton (1-1) samedi, estimant que les Red Devils doivent jouer "pour attaquer. On est à la maison et on doit jouer bien mieux que ça contre les Wolves. On est là pour attaquer. Si on joue (comme ça), c'est plus facile pour nous", a estimé le champion du monde dans la presse anglaise. "Le message de Mourinho était destiné à souligner son autorité tout en rappelant aux joueurs que c'est bien lui qui est en charge de l'équipe", a ajouté The Times.

AFP