Les tribunes évacuées avant MU - Bournemouth
Dans un premier temps, les organisateurs ont évacué deux tribunes d'Old Trafford, avant de reporter le match entre MU et Bournemouth, suite à la découverte d'un colis suspect | AFP - OLI SCARFF

Old Trafford: La fausse bombe avait été oubliée après un exercice de sécurité

Publié le , modifié le

La rencontre entre Manchester United et Bournemouth comptant pour la 38e et dernière journée de Premier League a été annulée dimanche après la découverte d'un objet suspect dans une tribune d'Old Trafford, le stade des Diables Rouges. Vers 16h00 GMT, alors que la totalité des 75.600 spectateurs avaient été évacués de l'enceinte dans le cadre d'une opération "code rouge", une unité de démineurs de l'armée britannique a procédé à "l'explosion contrôlée" du paquet. Après vérification, le colis était un faux engin explosif utilisé lors d'un exercice de sécurité, et qui a été oublié par la société chargée de réaliser l'exercice...


Moins de deux heures plus tard, la police de Manchester a précisé dans deux tweets successifs que cet objet suspect "ressemblait énormément à un engin explosif", mais qu'il "ne pouvait fonctionner". "Un examen approfondi a permis de conclure que l'engin ne pouvait fonctionner. Une fouille complète du stade (d'Old Trafford) est en cours". Juste avant que les démineurs de l'armée britannique ne viennent détruire l'objet suspect, la Premier League avait assuré que cette ultime rencontre de la saison aurait bien lieu, et elle a effectivement été reprogrammée pour le 17 mai. Plus tard dans la soirée, les autorités ont expliqué que le paquet a été "oublié par une société privée à la suite d'un exercice de sécurité" il y a quatre jours dans l'enceinte, évacuée 20 minutes avant le début du match.

United en Europa League

Seule la moitié du stade d'Old Trafford a d'abord été évacuée, le speaker demandant aux spectateurs restants de garder leur calme, sans donner plus d'informations. "Le match a été annulé, les supporteurs quittent le stade", avaient ensuite indiqué les forces de l'ordre locales sur Twitter, alors que les forces de sécurité commençaient à se déployer dans les tribunes Sud et de Stretford End. Les supporteurs de Bournemouth, réunis dans les parties Nord et Est, non concernées, sont d'abord restés quelques minutes dans l'enceinte, avant d'être eux aussi évacués. Une demi-heure environ après le coup d'envoi supposé de la rencontre, tout le stade avait été vidé, alors qu'une équipe de déminage faisait son apparition.

C'est la seconde fois en une semaine qu'un match de Manchester United rencontre un problème de sécurité. Mardi, le coup d'envoi de la rencontre à West Ham (Londres) avait été retardé après l'attaque du bus des joueurs mancuniens. Avec un match en retard à l'issue de cette 38e et dernière journée, Manchester United est 6e au classement et donc qualifié pour l'Europa League, sans même avoir à gagner la Cup samedi. Même en cas de victoire contre Bournemouth, les Diables Rouges ne pourront plus reprendre la 4e place et se qualifier pour la Ligue des champions. Manchester City, 4e, compte en effet trois points d'avance et une bien meilleure différence de buts (+30 contre +12 pour ManU).

AFP