Manchester United
. | AFP - OLI SCARFF

MU dans la course à l'Europe

Publié le , modifié le

5e à deux points de son rival de City, Manchester United aura une occasion de le dépasser, et de positionner dans la perspective de ravir la dernière place qualificative pour la Ligue des champions, en s'imposant mardi sur la pelouse de West Ham, premier d'une série de plusieurs matches en retard du championnat d'Angleterre.

A la différence des Citizens, les Red Devils sont en effet maîtres de leur destin. Ils disputeront en août un barrage de C1 s'ils remportent leurs deux derniers matches, face aux Hammers donc puis contre Bournemouth lors de la 38e et dernière journée. Mathématiquement, ils peuvent même monter à la 3e place si Arsenal venait à perdre sa dernière rencontre. Un scenario appétissant qui doit maintenir en haleine le finaliste de la Coupe d'Angleterre et lui permettre d'embellir le bilan de Louis van Gaal. D'autant plus que les Hammers, malgré une honorable 7e place à quatre longueurs de United, n'y sont plus vraiment et ne se sont imposés qu'à deux reprises lors de leurs six derniers matches de championnat.

A une semaine de sa finale de Ligue Europa, Liverpool (8e) peut se rapprocher d'une place en C3, mercredi, avec la réception de Chelsea (9e). L'autre enjeu du milieu de ces rencontres de rattrapage, se situe tout en bas du classement: Sunderland, actuellement 17e avec un point d'avance sur le premier relégable, sera en effet sauvé s'il domine Everton (12e), envoyant ainsi Newcastle (18e) et Norwich (19e) en deuxième division quel que soit le résultat de la rencontre des Canaries face à Watford (13e). Si les Black Cats ne gagnent pas, Norwich doit impérativement s'imposer pour entretenir l'espoir jusqu'au bout.

Christian Grégoire