José Mourinho Chelsea
L'entraîneur portugais José Mourinho | AFP - PEDRO FIUZA

Mourinho : un tour en cellule ?

Publié le , modifié le

Reprochant à l'entraîneur portugais d'avoir envoyé l'international allemand Bastian Schweinsteiger, champion du monde en 2014, s'entraîner avec la réserve, un membre du FIFpro estime que l'entraîneur de Manchester United mérite la prison. Le "Mou" derrière les barreaux ? Pas si délirant que ça...

Le sulfureux José Mourinho attise de nouveau la colère. Nommé entraîneur de Manchester United à l'intersaison, il compte un nouveau détracteur, en la personne de Dejan Stefanovic. Avocat et membre de la FifPro pour la Slovénie, ce dernier fustige le comportement du technicien portugais qui a écarté le milieu allemand Bastian Schweinsteiger, l’envoyant s’entraîner avec la réserve des Red Devils. «C'est clairement une tentative d'intimidation. En Slovénie, nous aurions pu inculper Mourinho et réclamer la peine la plus élevée, c'est-à-dire trois ans de prison!», a déclaré Stefanovic à la BBC.

« Je n'hésiterais pas à le poursuivre ! »

D’après le membre du syndicat des joueurs «ces actes sont faits pour décourager Schweinsteiger. Mourinho est un mauvais exemple, je n'hésiterais pas à le poursuivre. Dans le cas présent, le code pénal est très clair. S'il y a harcèlement, cela mérite une peine de prison, qui peut aller jusqu'à trois ans», a-t-il répété. Stefanovic conseil au champion du monde de «se tourner vers la Fédération internationale des associations de footballeurs professionnels et déposer plainte. Moi, je réclamerais une sanction à l'encontre de Mourinho», a-t-il affirmé. Et pas sûr que, dans ce cas-là, "Schweini" lui apporte des oranges en cellule !

Nicolas Gettliffe