Mourinho sur la sellette

Mourinho sur la sellette

Publié le , modifié le

La nouvelle défaite de Chelsea samedi sur la pelouse de West Ham, la 5e en championnat, survenant après un départ compliqué en Ligue des Champions, a encore davantage fragilisé José Mourinho dont le départ est de plus en plus évoqué. Selon le "Daily Mail", le président des Blues Roman Abramovitch songerait sérieusement à remplacer le technicien portugais. La semaine à venir s'annonce en tout cas décisive avec un déplacement à Stoke mardi dans le cadre de la Coupe de la Ligue, puis la éception de Liverpool samedi en championnat. En cas de nouvelles contre-performances, le couperet pourrait bien tomber.

Le début de saison catastrophique de Chelsea, plutôt habitué aux grosses performances, a évidemment de quoi interroger. Et forcément, dans ce genre de club de très haut niveau, la crise n'est pas très loin... Elle a peut-être même commencé. Car de plus en plus de voix s'élèvent au sein du conseil d'administration pour critiquer autant les résultats de Mourinho, devenu un entraîneur ordinaire, que son comportement et son tempérament volcanique qui l'incite à des déclarations à l'emporte-pièces dans lesquelles il ne prend pas la peine de mettre en évidence ses carences ou ses erreurs.     

Ancelotti ou Hiddink à la rescousse ?

Rien à voir avec la belle saison dernière où l'équipe a lutté jusqu'au bout sur tous les tableaux et a remporté le titre national. A l'image de leur entraîneur, les joueurs semblent aussi en baisse de régime. Le club se doit donc de réagir. Et trois semaines après avoir soutenu son coach, Abramovitch pourrait bien désormais le lâcher, quitte à lui payer d'énormes indemnités de départ (on parle de 50 millions d'euros !). Même si au sein du club, cette somme fait débat. Mourinho est donc plus que jamais sur la sellette, et on pourrait en savoir plus cette semaine. A commencer par les noms des successeurs potentiels. Sont les plus souvent cités, en premier lieu, deux anciens de la maison, Carlo Ancelotti et Guus Hiddink. 

Libre depuis son départ du Real Madrid l'été dernier (où il avait déjà succédé  à... José Mourinho), le technicien italien de 56 ans a choisi de prendre une année sabbatique. L'idée d'un retour à Chelsea, qu'il a entraîné de 2009 à 2011, avec le doublé coupe-championnat en 2010, est-elle susceptible de le faire changer d'avis ? En cas d'échec sur ce dossier, Chelsea étudie l'éventualité d'un autre retour, celui de Guus Hiddink. Le globe-trotter néerlandais de 68 ans avait déjà fait un crochet par le club londonien lors de la saison 2008-2009. Il avait remplacé au pied-levé Luiz Felipe Scolari en février 2009 et fini la saison en remportant une Coupe d'Angleterre. Là encore, l'ancien sélectionneur des Oranje ne serait là que pour quelques mois, dans le but de préparer l'été prochain l'arrivée d'un gros poisson qui pourrait être Pep Guardiola. 

Christian Grégoire