André Schürrle
André Schürrle | AFP - PATRICIA DE MELO MOREIRA

Mercato en Europe: seule l'Angleterre frémit encore

Publié le , modifié le

Dans un marché hivernal des transferts assez calme en Europe, pour ne pas dire atone, seule la Premier League a fait encore le buzz dans les dernières heures ouvrables, et à un degré moindre le championnat espagnol.

Schurrle quitte Chelsea pour retourner en Allemagne 

En Angleterre, Chelsea 'est séparé de son champion du monde allemand Andre Schürrle qui a rejoint Wolfsburg pour près de 32 millions d'euros. Ce départ permet 'arrivée chez les Blues de Cuadrado (ex-Fiorentina), avec peut-être le départ dans l'autre sens de l'ailier égyptien Salah. Le transfert du Colombien est estimé à 35 millions d'euros. 

Tottenham n'est pas contre un départ d'Adebayor. QPR et Stoke sont intéressés, le Togolais de 30 ans, lui, nettement moins. West Ham vise Fletcher mais Manchester United veut un transfert sec et les Hammers un prêt. Le club londonien espérait également Gomis. Mais le départ de Bony à Manchester City a offert du temps de jeu au Français, qui a annoncé qu'il restait au pays de Galles. Une approche à 46 millions d'euros de Manchester United pour Marquinhos (PSG) aurait également été refusée selon The Sun. 

Newcastle a prêté son défenseur italien Santon, de retour à l'Inter, son club formateur. L'international était en Angleterre depuis 2011. Les grosses cotes 100% anglaises se nomment Danny Ings, l'attaquant de Burnley, et Dele Ali, le milieu de 18 ans de MK Dons. Les principaux gros clubs les suivent mais les départs ne devraient pas avoir lieu avant l'été au plus tôt.

Le Bayern dégraisse

Alors que le Bayern Munich s'est plutôt employé à dégraisser, en vendant l'attaquant suisse Shaqiri à l'Inter Milan et en prêtant le milieu danois Hojbjerg à Augsburg, son dauphin Wolsfburg a donc réussi un très gros coup avec le recrutement de Schürrle. Wolfsburg a par ailleurs cédé à Hambourg l'attaquant croate Olic, 35 ans, pour 1,5 million d'euros et un contrat allant jusqu'en juin 2016. Pour le reste l'activité s'avère très calme en Bundesliga, où le Borussia Dortmund, toujours dernier après le 0-0 ramené samedi du Bayer Leverkusen, a recruté l'ailier slovène Kampl qui jouait à Salzbourg.

Torres de retour à l'Atletico

Le mercato s'est achevé en Espagne avec au final très peu de gros dossiers qui ont agité la Liga, Notamment parce que le FC Barcelone s'est vu interdire tout recrutement jusqu'en janvier 2016 après des infractions dans les transferts de mineurs. Le plus gros coup de l'hiver a été plus symbolique que financier: il s'agit
du retour à l'Atletico Madrid de Torres (30 ans), sept ans après être parti de son club formateur. Au Real Madrid, on a misé sur la carte jeunes, avec le prodige norvégien Martin Odegaard (16 ans), que l'Europe du football s'arrachait, ainsi que le prometteur milieu brésilien Lucas Silva (21 ans), double champion du Brésil
avec Cruzeiro. A noter enfin l'arrivée à Valence du milieu argentin Enzo Perez (Benfica), finaliste du Mondial-2014, pour quelque 25 millions d'euros.

L'Italie dans la moyenne 

En Italie, avec le départ possible de Cuadrado de la Fiorentina à Chelsea, le campionato perd une de ses dernières stars. Mais elle a aussi fait venir quelques bons joueurs. Outre Shaqiri, l'Inter Milan a attiré le champion du monde allemand Podolski (ex-Arsenal). La Sampdoria a, elle, acheté cinq joueurs dont le Camerounais Eto'o (ex-Everton). L'AS Rome a fait signer l'Ivoirien Seydou Doumbia (ex-CSKA Moscou), et a annoncé l'arrivée d'un nouvel attaquant, le Colombien Victor Ibarbo. Il est prêté par Cagliari pour 2,5 millions d'euros avec une clause d'achat à 12 millions d'euros. La Fiorentina, de son côté, a rapatrié les deux "Chinois" Diamanti et Gilardino,  tandis que Naples a chipé Gabbiadini à la Sampdoria.

Christian Grégoire