Manchester United - Fulham
Bent égalise pour Fulham | AFP - ANDREW YATES

Même Fulham ramène le nul de MU

Publié le , modifié le

Toujours très éloigné de la lutte pour le titre, Manchester United a concédé son 5e match nul de la saison. Lors de la 25e journée de Premier League, la lanterne rouge, Fulham, a décroché le nul (2-2).

Au purgatoire cette saison, les Red Devils, menés contre le cours du jeu  depuis la 19e minute, continuent donc de frapper à la porte de l'enfer puisque  Bent a répondu à la 4e minute des arrêts de jeu aux deux buts coup sur coup de  van Persie (78) et Carrick (80). Toujours 7e, les Mancuniens voient donc l'écart sur la 4e place de  Liverpool, la dernière qualificative en Ligue des champions, monter à neuf  points alors qu'il n'est déjà plus question de conserver le titre depuis  plusieurs semaines.

L'équipe d'un Moyes déconfit sur son banc alors qu'il avait  retrouvé Vidic et Rafael derrière et pouvait compter sur Mata pour alimenter  Rooney et van Persie, aurait pourtant dû s'épargner ce scenario haletant et  gagner largement ce match contre le dernier tant elle l'a dominé de la tête et  des épaules. Mais rien ne tourne rond pour elle cette saison et les Cottagers, occupés à  ferrailler devant leur but pour protéger l'excellent Stekelenburg, ont trouvé  l'ouverture la 1re et la dernière fois qu'ils ont passé le milieu de terrain. Oublié, Sidwell s'est ainsi facilement enfoncé avant de profiter d'une  erreur de marquage du duo Vidic-Smalling pour tromper de Gea (19). La 2e incursion n'a pas eu les mêmes conséquences, Richardson frappant  au-dessus (38). En fin de match, Bent a sanctionné une parade approximative de  l'Espagnol.

En face, malgré son activité, Mata n'a jamais pu servir efficacement ses  partenaires enfermés dans la défense à cinq des Londoniens. Quant à Rooney, il a brillé par son absence avant d'être moins invisible  les 30 dernières minutes. Fébrile cette saison, Fulham restait pourtant sur quatre défaites d'affilée  en championnat et une élimination aussi fatigante qu'humiliante en  prolongations en coupe mercredi à domicile contre une D3. Les quatre points qui  les séparent du 17e commencent même à ne plus être négligeables... Après déjà cinq défaites et seulement trois victoires en 2014, le début  d'année catastrophique de United se poursuit par ce 1er nul inquiétant avant  d'affronter notamment Arsenal, Olympiakos et City en trois semaines.

AFP