Manchester United-Everton
Patrice Evra face à Kevin Mirallas lors de la rencontre Manchester United-Everton | AFP - ANDREW YATES

Matchs truqués: pas un "gros problème"

Publié le , modifié le

Les matches truqués dans le sport ne sont "pas vraiment un gros problème", mais "il n'est pas question d'être complaisant", a estimé mardi le secrétaire général de la Fédération anglaise de football (FA) après une réunion sur le sujet au ministère des Sports.

"Je pense que nous sommes tous d'avis de dire que ce n'est pas vraiment un  gros problème", a réagi le secrétaire général de la FA Alex Horne après une entrevue ministérielle en compagnie de dirigeants de quatre autres importantes fédérations anglaises. "Nos services de renseignements disent que ce n'est pas très répandu pour le moment mais, une fois encore, il n'est pas question pour  autant d'être complaisant". Les officiels issus du football, du tennis, du cricket, du rugby à XV et à  XIII ont été reçus dans la matinée par Maria Miller, la secrétaire d'état aux Sports après la vaste enquête autour de matches truqués dans le football qui a dernièrement abouti à de nombreuses arrestations, notamment d'anciens joueurs de 1re division.

"En tant que Britanniques, nous sommes fiers de notre industrie sportive, du sport tel qu'il est pratiqué dans ce pays et nous voulons tous faire tout ce que nous pouvons pour protéger l'intégrité de ce sport. Nous n'avons jamais été complaisants avec ces problèmes et on peut apprendre beaucoup d'autres sports. Certains programmes éducatifs mis en place par le cricket sont déjà très avancés", a poursuivi M. Thorne à la sortie. "On ne veut pas voir ça dans notre sport et, en conséquence, nous cherchons aussi avec les agences de l'Etat toutes les mesures que l'on peut mettre en place. Nous accueillons avec bienveillance la dynamique actuelle des services  spécialisées de la police qui nous aident tous à garder à l'esprit qu'il s'agit  d'une activité criminelle qui ne doit pas être sous-estimée", a-t-il conclu. Six personnes ont été arrêtées dans le cadre d'une affaire de matches de football truqués en deuxième division anglaise, a déclaré dimanche la police britannique.