A Burnley, Anthony Martial (à gauche) a ouvert le score pour Manchester United.
A Burnley, Anthony Martial (à gauche) a ouvert le score pour Manchester United. | AFP

Martial et Rooney prennent le relais d'Ibrahimovic, MU revient à un point de City

Publié le , modifié le

En l’absence de Zlatan Ibrahimovic, Anthony Martial et Wayne Rooney ont porté Manchester United à Burnley (0-2). Les Red Devils signent ainsi leur 17e succès de la saison en Premier League. Ils n’ont plus qu’un point de retard sur leur voisin et rival de City, à quatre jours du derby mancunien. Seule ombre au tableau pour MU : la sortie de Paul Pogba sur blessure, à la 89e minute.

Semaine douce-amère pour Manchester United: en s'imposant dimanche à Burnley (0-2), lors de la 34e journée du Championnat d'Angleterre, malgré l'absence d'Ibrahimovic, les Red Devils ont conforté leur 5e place au classement. ManU (5e avec 63 points) revient donc sur le voisin Manchester City (4e avec 64 points) et conserve l'espoir d'accrocher la 4e place, synonyme de Ligue des champions. Les Mancuniens se donnent en tout cas un peu d'air pour la qualification en Ligue Europa puisqu'Everton (6e avec 58 points) a trébuché la veille à West Ham (0-0).

A Burnley (15e), face à un adversaire courageux, mais peu dangereux, les hommes de Mourinho ont confirmé leur reprise en main, après deux victoires face à Chelsea (2-0, 33e journée) et Anderlecht (2-1, quart de finale d'Europa League). Sans "Ibra", sérieusement touché au ligament du genou droit à Anderlecht, ManU a pu compter sur l'attaquant français Anthony Martial, titularisé sur l'aile gauche et auteur d'un but, et le vétéran Wayne Rooney.

25e but de Martial = 10 millions pour Monaco

Les Mancuniens ont d'emblée dominé les débats, se créant plusieurs occasions, jusqu'à l'ouverture du score. A la 21e minute, Martial a récupéré la balle aux abords de sa propre surface, avant d'accélérer et de se défaire de l'ancien marseillais Joey Barton. Un une-deux avec Herrera plus tard et Heaton est battu. Le jeune international signe ainsi sa 25e réalisation avec les Red Devils, rapportant 10 millions d'euros à Monaco, selon les clauses du transfert révélées par Football Leaks en 2016.

En grande forme, l'attaquant a également été à l'origine du deuxième but de Manchester. Servi par Pogba en profondeur, l'ancien Monégasque a perdu son face à face avec Heaton, mais Rooney a suivi et a doublé la marque (39e). Le capitaine emblématique des Mancuniens, âgé de 31 ans et peu utilisé par Mourinho cette saison, revenait de blessure. Seule mauvaise nouvelle de l'après-midi : Paul Pogba est sorti à la 89e minute. Sur une tentative de frappe lointaine, le milieu français s'est assis au sol, visiblement touché. Il a été remplacé dans la foulée par Michael Carrick.

francetv sport @francetvsport