Ayew-Gomis Swansea
Le duo Ayew-Gomis fait plier Manchester United | SIPA - MATT DUNHAM

Manchester United surpris par Swansea et son duo Ayew-Gomis

Publié le , modifié le

Manchester United, battu par Swansea (2-1) pour la première fois cette saison dimanche, a connu le même sort funeste que Chelsea et Liverpool la veille lors de la 4e journée de Premier League.

Bloqués à sept points, les Red Devils reculent ainsi à la 5e place et voient même les Gallois les doubler avec une unité de plus. Manchester City, leur grand rival et leader du championnat, reste donc le seul club invaincu parmi les principales écuries du pays. Alors que Crystal Palace occupe la 2e place après sa performance à Stamford Bridge chez le champion Chelsea (2-1), City est bizarrement accompagné par Leicester, 3e, et donc Swansea, 4e, qui comptent chacun deux victoires et deux nuls. Ce match, MU n'aurait pourtant jamais dû le perdre après avoir ouvert la marque par Juan Mata au retour des vestiaires (48) suite à une première période équilibrée. En cinq minutes après l'heure de jeu, l'équipe de Louis van Gaal, qui n'avait encaissé aucun but jusque-là, a pourtant fendu l'armure Véritable détonateur, Andre Ayew a d'abord égalisé d'une tête puissante (61), avant de servir Bafétimbi Gomis d'un subtile extérieur (65). Le Ghanéen en est à trois buts, le Français, qui rejoint Riyad Mahrez en tête du classement des buteurs, à quatre et la L1 va bien, merci pour elle! Manchester United s'est alors fait violence en changeant ses hommes mais Wayne Rooney, dont le triplé à Bruges (4-0) mercredi avait mis fin à 878 minutes sans but, n'a pas obtenu le penalty convoité (88).

Si l'on considère le 0-0 obtenu par Newcastle il y a une semaine à Old Trafford, cela doit maintenant piquer l'orgueil de MU qui n'a inscrit plus d'un but dans un match qu'une seule fois lors de ses dix dernières sorties. Si van Gaal cherchait un match référence avant d'accueillir les Reds puis retrouver la C1, c'est raté. Avec ses cadres, son équipe a peut-être accusé le coup en clôture d'un été chargé. Les Swans, qui n'avaient jamais commencé un championnat sans connaître la défaite en quatre matches, continuent eux leur promenade de santé estivale. Ce résultat ne surprendra pourtant pas Garry Monk qui a vu son équipe remporter quatre de ses cinq derniers matches contre l'ogre mancunien. La saison dernière, elle est même la seule à avoir fait le "doublé" face à lui. Dans l'autre rencontre du jour, Southampton a redressé la tête et décroché contre Norwich sa première victoire (3-0). Alors que le Canary Steven Whittaker a été exclu dès la 31e minute, ce qui a permis à Graziano Pelle d'ouvrir la marque à la 45e minute, les Saints peuvent surtout remercier Dusan Tadic (deux buts, 64, 67) et Sadio Mané (deux passes décisives). Avec cinq points, Southampton remonte à la 10e place tandis que, à une longueur, Norwich glisse à la 14e.

AFP