Louis Van Gaal (Manchester United)
Louis Van Gaal f | OLI SCARFF / AFP

Manchester United: The Sun se paye Louis Van Gaal

Publié le , modifié le

Mercredi, Louis Van Gaal, l'entraîneur de Manchester United, s'était présenté passablement énervé en conférence de presse. Le technicien néerlandais avait interpellé les journalistes en leur demandant si il n'y avait "personne dans cette salle qui a le besoin de s'excuser auprès de moi ?". Ce jeudi matin, le quotidien, The Sun, lui a répondu en lui demandant pardon... pour tout ce que "LVG" a mal fait depuis le début de saison.

Il ne faut jamais jouer avec la si fière et rebelle presse anglaise. Louis Van Gaal l'a appris à ses dépens en cette fin d'année 2015. Actuellement 5e de Premier League à neuf points du leader Leicester avec son club de Manchester United, le Néerlandais est la cible de critique depuis plusieurs semaines. Une situation qui l'exaspère. "N’y a-t-il personne dans cette salle qui a le besoin de s’excuser auprès de moi ? C’est ce que je me demande", a-t-il commenté : "J’ai pensé que j’étais déjà viré. C’est ce que j’ai lu. J’ai été viré et mon collègue (José Mourinho) était déjà sur place". Par la suite, Van Gaal avait quitté la conférence de presse précipitamment sur un: "Je vous souhaite un joyeux Noël et aussi peut-être une bonne année quand je vous reverrai. Profitez du vin et de la tarte".

Mourinho dans le viseur de Manchester United ?

Adepte de ce type de passe d'armes, la presse anglaise, The Sun en tête a sauté sur l'occasion. Le quotidien britannique a réservé la Une de ses pages sports au coach de MU. En gros caractère, The Sun rappelle que "LVG demande des excuses, donc... PARDON". La suite va entrer dans l'histoire de la presse sportive anglaise. "Nous sommes désolés que tu n'aies plus gagné depuis six matches, que tu soit passé de la première à la cinquième place (en championnat), que tu sois éliminé en Ligue des Champions, que tu ennuies les fans et que tu aies dépensé 250 millions de livres (environ 339 millions d'euros) pour faire tout ça".

La direction de Manchester United a laissé deux matches à son entraîneur pour redresser la barre. José Mourinho, licencié de Chelsea dans la semaine, est annoncé dans le nord de l'Angleterre pour prendre la tête des Red Devils.