Shinji Okazaki Leicester
Le joueur de Leicester Shinji Okazaki | AFP - OLI SCARFF

Manchester United-Leicester : Contraint au nul, Leicester n'est pas encore sacré

Publié le , modifié le

Leicester n'a pas réussi à forcer son destin en ne ramenant qu'un point que son déplacement à Old Trafford. Dans l'enceinte de Manchester United, les hommes de Claudio Ranieri n'ont pu faire mieux que match nul (1-1) et vont encore devoir patienter avant d'être sacrés champions d'Angleterre. Ils pourraient être sacrés lundi soir si Chelsea domine Tottenham.

Leicester n'est pas encore champion d'Angleterre! Mais avec un point pris à Old Trafford, les Foxes s'en sont encore rapprochés dimanche après-midi. Rapidement menés au score sur un but d'Anthony Martial, les leaders de Premier League ont su revenir au score par l'intermédiaire de leur capitaine Wes Morgan. Bousculés pendant trente minutes, ils ont fait le dos rond et attendus la baisse de régime de Manchester United. Sans leur buteur Jamie Vardy et avec un Riyad Mahrez bien pris, Leicester n'a pas pu inscrire le but du titre. Ce score de parité retarde le premier titre de champion d'Angleterre de Leicester qui peut, au plus tôt, être sacré lundi soir si Chelsea remporte le derby de Londres contre Tottenham.Ou sinon il faudra attendre la réception d'Everton le week-end prochain. Dans la course à la Ligue des champions, United est désormais à 4 points de Manchester City qui joue dans la foulée contre Southampton.

Manchester United a entamé cette rencontre pied au plancher. Une envie de tous les instants, un Wayne Rooney, replacé en milieu de terrain à la baguette, et les dragsters Jesse Lingard et Anthony Martial pour mettre le feu sur les ailes. Le premier servait d’ailleurs le Français pour l’ouverture du score dès la 8e minute. L’international tricolore inscrivait son 15e but de la saison toutes compétitions confondues. Battus dans l’engagement, les Foxes éprouvaient à construire. Kasper Schmeichel empêchait le break en réalisant une parade décisive devant Lingard (14e). Riyad Mahrez, élu meilleur joueur de Premier League, était très discret même si un penalty aurait pu être sifflé sur lui (39e minute). Mais une foi énorme accompagne les hommes de Claudio Ranieri et comme un symbole, c’est Wes Morgan, le valeureux capitaine qui égalisait de la tête (17e minute) et a mis fin à l’invincibilité de David De Gea à domicile qui durait depuis 398 minutes.

Solide Schmeichel

En seconde période, les Foxes ont mieux maîtrisé la rencontre mais les éclairs de Riyad Mahrez (71e), la grosse occasion de Shinji Okazaki (51e) ou les kilomètres avalés par N’Golo Kanté n’ont pas suffi pour inscrire ce but historique. En fin de rencontre et encore après l’expulsion de Drinkwater pour deux cartons jaunes (87e minute), Leicester a subi les assauts des Red Devils. Mais Kasper Schmeichel a fait honneur à son père dans une enceinte où Peter a souvent brillé. Le portier de Leicester a tenu la baraque dans les dernières minutes en sortant notamment une frappe dangereuse de Wayne Rooney (90e). Pour fêter ce titre historique, Leicester devra encore attendre un jour. Ou une semaine.

Benoit Jourdain @BenJourd1