Manchester United et Chelsea calent, la course à la C1 toujours aussi indécise

Publié le , modifié le

Auteur·e : Adrien Hemard
Anthony Martial au duel avec le joueur de West Ham, Pablo Fomals
Anthony Martial au duel avec le joueur de West Ham, Pablo Fomals | AFP - MARTIN RICKETT

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Jusqu’au bout du bout. Alors que le titre est joué depuis plusieurs semaines, la lutte pour la Ligue des champions fait rage en Angleterre. Après la défaite de Leicester à Tottenham dimanche, Manchester United et Chelsea avaient l’occasion de prendre leur distance ce mercredi. Occasion manquée pour les deux écuries, respectivement tenu en échec par West Ham (1-1) à domicile et battu à Liverpool (5-3). Tout se jouera lors de l’ultime journée, ce week-end.

La lutte pour l’Europe a rarement autant fait vibrer l’Angleterre, et cela n’a rien à voir avec le Brexit. Si les deux premières places qualificatives en Ligue des champions sont depuis longtemps assurées à Liverpool, immense champion, et Manchester City, dauphin indiscutable, la Premier League a encore deux places qualificatives en C1 et deux autres en C3 à distribuer. Et comme dans une bonne série Netflix, tout va se jouer dans le dernier épisode : la 38e journée. Pourquoi ? Car Manchester United, qui recevait West Ham, et Chelsea, qui se déplaçait à Liverpool, n’ont pas réussi à profiter du faux pas de Leicester dimanche à Tottenham (0-3).

West Ham frustre United

Ce nouvel épisode de la course à l’Europe made in Premier League avait donc débuté dimanche par le naufrage de Leicester sur la pelouse de Tottenham. Une défaite dont comptait bien profiter Manchester United, qui recevait West Ham en ouverture de soirée ce mercredi. Inarrêtable depuis la reprise post-Covid avec 6 victoires et 2 matches nuls en 8 journées, les coéquipiers de Paul Pogba ont accusé le coup contre les Hammers, qui ont assuré leur maintien par ce nul (1-1). 

à voir aussi West Ham se sauve en ramenant le nul d'Old Trafford, Manchester United se complique la vie West Ham se sauve en ramenant le nul d'Old Trafford, Manchester United se complique la vie

Moins fringant que ces dernières semaines, le Français a d’ailleurs concédé le penalty de l’ouverture du score avant qu’un autre frenchie, Anthony Martial, ne donne la passe décisive de l’égalisation à Greenwood. En dehors de cela, les Mancuniens ont paru bien fatigués et incapables de faire mieux que ce nul. Un résultat qui leur suffit toutefois pour s’emparer de la troisième place, devant Chelsea à la différence de buts.

Chelsea balayé par Liverpool

Et pour cause, les Blues ont chuté un peu plus tard dans la soirée sur la pelouse de Liverpool. Un résultat moins surprenant, même si certains auraient pu penser que les Reds seraient démobilisés car déjà champions. Mais c’était mal connaître les hommes de Jürgen Klopp, qui voulaient fêter dignement ce titre de champion attendu depuis trente ans, et dont ils s’apprêtaient à soulever le trophée après le match, dans le mythique kop d’Anfield.

Dans un match débridé et très ouvert, Liverpool a en effet sabré le champagne et les ambitions de Chelsea en s’imposant 5 à 3, après avoir mené 3 à 0. Un festival de buts pour conclure la saison à Anfield, avec 55 points récoltés sur 57 possibles par les Reds chez eux. Largement de quoi justifier le feu d’artifice tiré depuis le parvis du stade par des supporters, en dépit du protocole sanitaire. Un feu d’artifice qui répondait à celui sur la pelouse, tiré par Keïta (22e), Alexander Arnold (37e), Wijnaldum (42e),  Firmino (54e) et Oxlade Chamberlain pour Liverpool, Giroud (47e), Abraham (60e), et Pulisic (70e) pour Chelsea.

à voir aussi Match totalement fou remporté par Liverpool aux dépens de Chelsea Match totalement fou remporté par Liverpool aux dépens de Chelsea

Au delà de la claque, c’est un sérieux coup de frein pour Chelsea qui abandonne sa troisième place à Manchester United à la différence de buts (+28 contre +13). A un point des deux cadors, Leicester peut toujours rêver de se qualifier en Ligue des champions. Et pour cause : la dernière journée de Premier League sera complètement folle avec deux finales. D’abord, Manchester United se déplacera sur la pelouse de Leicester pour une confrontation directe dont le vainqueur verra, à coup sûr, la C1. En parallèle, Chelsea recevra Wolverhampton (6e), qui doit l’emporter pour assurer sa place en Europa League. Un final haletant, dimanche à 17h.