Lukaku derby Houston 072017
Romelu Lukaku | AFP

Manchester United domine un derby historique face à City

Publié le , modifié le

Le club de Manchester United a surclassé son grand rival, Manchester City, 2 à 0 lors de la première édition de leur derby disputé hors du Royaume-Uni devant 67.400 spectateurs, jeudi à Houston (Texas). Présenté la veille par Jose Mourinho comme "une séance d'entraînement intensif", le duel entre United et City n'a rien eu d'un simple match de préparation, tout au moins lors d'une première période très enlevée.

Manchester United, en jambes après avoir déjà disputé, et remporté, deux matches depuis son arrivée aux Etats-Unis, a donné le tournis à City grâce à Romelu Lukaku et Marcus Rashford, très complémentaires. Il n'a fallu que trois minutes de jeu à Ander Herrera pour mettre à contribution sur un tir de 25 m le nouveau gardien de City, le Brésilien Ederson. Le milieu espagnol a fait souffrir la défense de City: il lançait ainsi Henrikh Mkhitaryan (21) qui a trouvé Antonio Valencia dans la surface, mais son tir a été détournée par Ederson. Dominé, City répondait par des tentatives de loin de Raheem Sterling (8, 25), détournées sans mal par David de Gea.

2e but de Lukaku

Malgré un angle fermé et le retour de deux défenseurs, il faisait mouche dans le but vide et inscrivait son deuxième but sous le maillot de sa nouvelle équipe. Deux minutes plus tard, ManU doublait la mise sur un contre lancé par Mkhitaryan qui démarquait dans la surface Rashford. L'international anglais, 19 ans, trompait Ederson d'un tir croisé. A la pause, Pep Guardiola procédait à sept changements et malgré les entrées en jeu de Gabriel Jesus et de Samir Nasri en pointe, City restait bien timide. C'était au contraire Manchester United qui manquait de peu d'alourdir le score: à la 51e min, Rashford tentait de lober Ederson de 40 m et deux minutes plus tard, Lukaku voyait son tir en pivot s'écraser sur l'angle droit du but de gardien de City, battu.

A son tour, Mourinho procédait à une série de changements à l'heure de jeu qui ralentissait le rythme de la rencontre, redevenue un simple match de préparation, entre approximations et coups de fatigue.
Entré à la place de De Gea, Sergio Romero se mettait toutefois en évidence en détournant au dessus de sa transversale un tir de Kyle Walker (85). Manchester United doit encore disputer deux matches, contre le Real Madrid dimanche et le FC Barcelone mercredi, avant de quitter les Etats-Unis, tandis que City va affronter le Real Madrid mercredi et Tottenham le 29 juillet.

AFP