Wayne Rooney but
Wayne Rooney est de retour ! | EMMANUEL DUNAND / AFP

Manchester United domine Bournemouth pour du beurre

Publié le , modifié le

Manchester United a fait ce qu'il fallait pour dominer Bournemouth (3-1) mardi dans le match sans enjeu qui clôturait la 38e et dernière journée de Premier League, préparant ainsi comme il faut sa finale de Coupe d'Angleterre. Disputé deux jours après les autres rencontres en raison de la découverte d'une bombe factice qui avait provoqué l'évacuation d'Old Trafford et son annulation dimanche, le match ne restera pas pour autant dans les annales.

Heureusement pour ceux qui se sont abstenus de revenir pour voir les Red Devils de Louis van Gaal se battre pour une indigne 5e place, avec 66 points. Les Mancuniens, qui ratent la qualification en Ligue des champions à cause d'une différence de buts défavorable par rapport au rival City, se qualifient ainsi pour le tour principal d'Europa League, au lieu du tour préliminaire estival promis au 6e. Très loin derrière, avec 42 points, le promu Bournemouth finit à une honorable 16e place.

Seul le 100e but à Old Trafford du "vieux" Rooney (43e), comme un rappel avant l'Euro-2016, est venu sortir le stade de sa torpeur, après un une-deux entre Martial et Mata. Les 45 minutes suivantes ont été plus inspirées, avec notamment le 8e but du jeune Rashford (74e), au terme d'une action initiée par Rooney, puis un autre de Young (87e), servi là-encore par le meilleur buteur des Trois Lions, décidément très inspiré dans sa position de milieu reculé. Et finalement, même les Cherries ont fini par sauver l'honneur... grâce à un but contre-son-camp de Smalling (90+3).