Louis Van Gaal
Le sélectionneur des Pays-Bas, Louis Van Gaal | AFP - OZAN KOSE

Manchester : qui pour remplacer Moyes?

Publié le , modifié le

La fin de saison approche pour Manchester United. Sans C1, sans son entraîneur et avec un intérimaire Ryan Giggs qui a trois matches pour sauver une saison déjà ratée. Mais la prochaine a déjà débuté pour les dirigeants mancuniens qui vont devoir faire vite pour trouver le successeur de David Moyes, l'entraîneur qui aura les épaules pour prendre la relève toujours vacante de Sir Alex Ferguson. Voici la liste des prétendants.

Les possibles

Ryan Giggs

Le Gallois a donc été catapulté sur le banc après le départ de celui dont il était un des adjoints. Au club depuis 1991, il est l'un des derniers symboles de l'ère Ferguson et apparaît ainsi comme le protecteur de l'héritage. Respecté et écouté par ses partenaires pour sa carrière, il a aussi le soutien des fans pour qui il est une légende vivante. Autre avantage, il connaît les moindres recoins de la "maison mancunienne". Si les quatre dernières journées se passent bien et que le groupe est à l'écoute, il pourrait rafler la mise auprès des dirigeants. Qui ont peut-être une idée derrière la tête : faire de lui le Pep Guardiola de Manchester.

Luis Van Gaal

Le Hollandais est un homme connu du football européen. Champion d'Europe avec l'Ajax Amsterdam en 1995, double champion d'Espagne avec le FC Barcelone, champion d'Allemagne avec le Bayern Munich, il a réussi partout où il est passé. Comme Sir Alex Ferguson, le Batave est un homme à poigne. Son fort caractère lui a parfois causé l'inimitié d'une partie de son vestiaire. Contrairement aux autres cibles potentielles, Van Gaal sera libre après la Coupe du monde ce qui en fait le favori des bookmakers outre-Manche. L'actuel sélectionneur des Pays-Bas partira après le Mondial et rêve de découvrir la Premier League. Mariage en vue?

Diego Simeone

L'homme du moment! Celui dont tout le monde parle et qui a mené quasiment au sommet une équipe moribonde il y a encore trois ans, l'Atletico Madrid. Le joueur était bouillant, l'entraîneur l'est tout autant. Un tempérament qui plairait du côté d'Old Trafford où les supporters sont nostalgiques des "sorties" de Sir Alex. L'Argentin est sur les tablettes de la plupart des clubs qui pourraient changer d'entraîneur cet été (PSG, Monaco) mais aucun ne possède l'aura de Manchester United. S'il ne connaît pas le championnat anglais et si le passage de son ancien coéquipier Juan Sebastian Veron à Manchester n'a pas laissé un souvenir impérissable, Simeone est un entraîneur désiré. Mais qui ne cesse de déclarer qu'il se sent bien à Madrid. Autre handicap, c'est lui qui avait causé l'expulsion de l'enfant chéri d'Old Trafford, David Beckham, lors du Mondial 1998.

Jurgen Klopp

Le Diego Simeone de l'année dernière. Il y a un an, l'Allemand était au sommet après avoir mené Dortmund en finale de la C1. Cette saison, à l'image de son équipe, il est un peu rentré dans le rang. Pourtant il conserve une certaine côte. Son nom est réapparu du côté de Barcelone alors que Tata Martino est de plus en plus proche d'un départ. Son charisme et le style flamboyant de son équipe ne ferait pas tâche dans le "théâtre des rêves". Un bémol toutefois et de taille : comme Simeone, lui non plus ne semble pas pressé de quitter le club qui l'a révélé. 

Les surprises

Laurent Blanc

L'ancien joueur français était tenu en haute estime par Sir Alex Ferguson. Les deux hommes s'étaient côtoyés deux saisons à Manchester United (2001 à 2003). S'il est en passe de décrocher un deuxième titre de champion de France avec le PSG, son expérience paraît un peu légère pour un tel poste. Toutefois l'année dernière, celle de David Moyes ne pesait pas très lourd au moment où il était choisi par le board mancunien. La "réussite" de l'Ecossais devrait désormais les faire réfléchir avant de nommer un entraîneur en devenir. Dernier point et non des moindres, Blanc a laissé entendre qu'il voulait poursuivre l'aventure à Paris.

Fabio Capello

L'Italien est une valeur sûre du football mondial. Son nom avait circulé l'été dernier alors que le PSG cherchait un successeur à Carlo Ancelotti. Il avait refusé préférant rester sélectionneur de la Russie. Alors que son nom est réapparu ces derniers jours dans la presse anglaise - qui le connaît bien depuis qu'il a été sélectionneur de l'Angleterre (2007-2012) - il a réaffirmé vouloir rester sur le banc russe jusqu'au Mondial 2018, qui se déroulera en Russie. Viendra après cela le temps de la retraite pour celui qui aura 71 ans.

Zinédine Zidane

L'entraîneur-adjoint du Real Madrid va devenir entraîneur. C'est écrit. Reste à savoir quand. Et où. Le destin semble le pousser vers Madrid où il devrait succéder à Ancelotti. Mais la nouvelle donne du côté de Manchester peut tout changer. Si le joueur n'a jamais joué en Angleterre, son aura et son nom peuvent suffire à convaincre les dirigeants mancuniens. Le défi serait immense pour ZZ. Peut-être trop et encore une fois, nommer un novice à ce poste si lourd à porter n'est peut-être pas la bonne idée.

Les impensables

José Mourinho

Le "happy one" est de nouveau heureux depuis son retour à Chelsea. On le voit mal quitter son club de coeur pour un rival. Mais on n'oubliera pas non plus que le Portugais s'était imaginé en successeur de Sir Alex Ferguson. Le train a été raté la première fois, mais il semble avoir peu de chances de repasser une seconde fois.

Eric Cantona

Une autre légende d'Old Trafford pourrait atterrir sur le banc de Manchester. Eric Cantona a régalé les fans mancuniens durant les années 90. Le crédit serait énorme. Mais hormis une expérience en tant que sélectionneur de l'équipe de beach-soccer, "Canto" n'a pas vraiment fait ses preuves sur un banc.

Sir Alex Ferguson

Faire du neuf avec du vieux. C'est la presse britannique, The Independant notamment, qui l'annonce. L'Ecossais retraité le plus célèbre du monde pourrait sortir de sa réserve pour aider son club de toujours. Ce come-back ne serait pas une première puisque Sir Matt Busby l'avait fait lors de la saison 1970-1971. Une hypothèse qui paraît peu plausible tout de même puisque Ferguson a déjà déclaré qu'il écartait la possibilité d'un retour dans un club dont il est aujourd'hui ambassadeur. Et qui est également en danger.

Benoit Jourdain @BenJourd1