sergio aguero manchester city
. | OLI SCARFF / AFP

Manchester City s'en sort à Burnley

Publié le , modifié le

Manchester City a repris provisoirement la tête du championnat d'Angleterre après sa victoire contre Burnley (1-2). Menés au score, les Citizens sont parvenus à renverser la situation grâce à un doublé de l'attaquant argentin Sergio Agüero. City peut être rattrapé par Liverpool, opposé à Sunderland (16h) en tête du classement et dépassé par Chelsea, qui affrontera Tottenham dans le choc de la 13e journée de Premier League (18h30). Arsenal, qui accueillera Bournemouth dimanche, occupe pour l'instant la 4e place devant Tottenham.

Manchester City a repris provisoirement la tête de la Premier League et mis la pression sur Chelsea et Liverpool, après sa victoire contre Burnley, grâce à un doublé d'Agüero (2-1), samedi en ouverture de la 13e journée. Au classement, les "Citizens" sont donc premiers avec 30 points, devant les "Blues" (28 pts), qui doivent encore affronter Tottenham (18h30), et les "Reds" (27 pts) qui, eux, reçoivent Sunderland (16h00). Sergio Agüero, lui, rejoint Diego Costa (Chelsea) en tête du classement des buteurs avec dix unités.

Les hommes de Pep Guardiola n'ont à nouveau pas montré énormément de sérénité contre leurs voisins, solides promus (12e). Ils sont encore allés chercher le ballon dans leurs filet et ont failli faire les frais de leur défense friable à plusieurs reprises. Avec l'ouverture du score de Burnley -une reprise de volée magistrale de près de 30 mètres à ras de terre, signée Marney (14e)-, les "Citizens" en sont maintenant à quatorze matches consécutifs toutes compétitions confondues avec au moins un but encaissé.Certes, passée une première demi-heure dominée par les "Clarets" tout feu tout flamme, les Mancuniens se sont repris. Mais ils n'ont jamais ensuite montré la maîtrise qui les caractérisait en début de saison. Menés par un Yaya Touré et un Nolito entreprenants, ils ont d'abord égalisé sur corner, le ballon, dévié à plusieurs reprises, trouvant miraculeusement Agüero au second poteau (1-1, 36e). 

Puis les "Citizens" passaient devant à l'heure de jeu. Logique sur le début de la deuxième période, mais à nouveau chanceux sur l'action. Deux joueurs de Burnley se percutaient au moment de dégager, Fernandinho se jetait sur le ballon libre et parvenait à centrer fort en retrait. Le boulet de canon trouvait le genou de l'attaquant argentin et ricochait dans le but (60e). Heureusement pour les Mancuniens, Claudio Bravo, pourtant prompt à la boulette, s'est montré irréprochable. Il avait déjà été vigilant quand Lowton avait placé sa tête entre Kolarov et Otamendi (45+3). Le gardien chilien a carrément sauvé les trois points en fin de partie en stoppant le retourné de Barnes (90+4).

AFP