Manchester City sacré en Premier League

Manchester City sacré en Premier League

Publié le , modifié le

En ouvrant la marque pour Manchester City, Samir Nasri a encore été décisif dans la victoire de son équipe sur West Ham (2-0). Ce succès, lors de la dernière journée de Premier League, offre le deuxième sacre en trois ans aux Citizens, le 4e de l'Histoire du club. Liverpool conserve sa 2e place en ayant battu Newcastle (2-1), et Chelsea sa troisième après sa victoire en fin de match à Cardiff (2-1). Victorieux (2-0) à Norwich, Arsenal reste 4e et passera par les barrages de la Ligue des Champions. Les Gunners envoient leur vaincu dans l'ascenseur de la relégation.

Un dernier pied de nez ou dernier cate pour faire pencher la balance de son côté ? Samir Nasri le saura mardi soir, lors de l'annonce des Français sélectionnés par Didier Deschamps pour le Mondial au Brésil. Mais en se montrant encore une fois décisif grâce à son ouverture du score avec les Citizens, le milieu de terrain a joué sa carte jusqu'au bout. En adressant une frappe croisée à la 39e minute, qui terminait sa course au fond des filets de West Ham, l'ancien Marseillais a fait chavirer ses supporteurs. Car dans le même temps, tout le stade de City savait que Liverpool était mené (1-0), après le quatrième but contre son camp de Skrtel cette saison (20e). Mais avec un simple nul nécessaire et suffisant pour décrocher une deuxième couronne de roi d'Angleterre en trois ans, l'important n'était pas vraiment à Anfield Road. Cela ne faisait juste que ravir les Citizens. Vincent Kompany a ensuite doublé la mise (49e) pour assurer pleinement la victoire, la dernière de la saison, celle de la délivrance.

Samir Nasri n'est pas étranger à la fin de saison en boulet de canon de City. Onze buts et onze passes décisives en 46 matches, il possède des statistiques plus que présentables. En plus, il n'a pas agi n'importe quand. outre ce but dans le dernier match, Nasri a marqué en finale de la Coupe de la Ligue, a été passeur décisif contre Crystal Palace fin avril et Everton début mai, buteur égalisateur à Sunderland mi-avril qui a préservé ses chances de titre. Mais toute cette saison, d'une très bonne qualité selon tous les observateurs, pourrait ne pas suffire pour avoir son ticket pour le Brésil, cet été.

Gerrard toujours pas champion

Avec ces 102 buts inscrits en championnat, Manchester City a réalisé une saison exceptionnelle. Liverpool, grâce à son dernier succès (2-1) à domicile contre Newcastle, peut simplement regretter son faux-pas contre Chelsea (défaite 2-0), et ce nul (3-3) concédé après avoir mené (3-0) contre Crystal Palace, la semaine dernière. A l'image de cette fin de saison décevante pour des Reds qui pensaient bien avoir enfin tout fait pour redevenir les maîtres d'Angleterre, les Reds ont débuté par un but contre son camp de Skrtel (20e), son 4e de la saison. Ils ont néanmoins réagi avec une égalisation d'Agger (63e) et un but de Sturridge (65e), copie-conforme de l'égalisation sur un coup-franc de Gerrard. L'emblématique capitaine des Reds n'est toujours pas champion d'Angleterre. Après 2002 et 2009, c'est la troisième fois qu'il est vice-champion.

Pour la première fois dans l'Histoire de la Premier League, deux clubs finissent la saison avec plus de 100 buts inscrits. Et pour la première fois, un entraîneur chilien, Manuel Pellergini, est couronné. Cela valait bien un selfie...

Le palmarè​s de la saison

Champion: Manchester City
Qualifiés en Ligue des champions: Manchester City, Liverpool, Chelsea
Barragiste en Ligue des champions: Arsenal
Qualifiés en Europa League: Everton, Tottenham, Hull
Relégué en 2e division: Norwich, Fulham, Cardiff

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze