Manchester City
Samir Nasri, le joueur de Manchester City | AFP - PAUL ELLIS

Manchester City pour l'honneur

Publié le , modifié le

Largement distancé au classement, Manchester City a infligé à Manchester sa quatrième défaite de la saison, la deuxième seulement à domicile. Une victoire 2-1 grâce à des buts de Milner et du revenant Kun Aguero qui a permis aux Citizens de reprendre l'avantage après l'égalisation de Vincent Kompany contre son camp. Cette première défaite depuis le mois de novembre ramène les hommes de Roberto Mancini à 12 points du leader et ralentit un peu Manchester dans sa route vers un sacre qui lui semble promis.

Ce ne fut pas le feu d'artifice de la saison passée où City s'était imposé 6-1 sur la pelouse de son rival avec notamment un doublé de Mario Balotelli. Mais cette victoire 2-1 doit largement suffir au bonheur de Roberto Mancini. City lave donc l'affront de la défaite du match aller cette saison (3-2 sur sa pelouse), au contraire de United et de Sir Alex Ferguson qui pouvaient en cas de succès compter 18 points d'avance. Après 90 minutes où l'engagement aura été de tous les instants mais les occasions chaudes finalement rares, les Citizens reviennent à 12 points à 7 journées de la fin. Si réitérer la remontée fantastique de l'année dernière semble impossible (City accusait 8 points de retard à 6 journées de la fin), ces 3 points freinent la marche en avant de United.

Décidés à faire oublier la déroute de la saison passée et à faire un pas de plus vers un 20e titre (record absolu), Manchester United attaquait pied au plancher cette rencontre à l'image de Danny Welbeck. Le jeune anglais signait la première occasion dès la 2e minute, mais sa tête n'était pas assez puissante pour inquiéter Joe Hart. La fusée Welbeck était reprise in extremis par Gaël Clichy alors qu'elle filait seule au but. Robin Van Persie, muet depuis 10 matches en Premier League, s'offrait aussi son occasion avec une frappe trop croisée (9e minute).

En difficulté, les Citizens se retrouvaient peu à peu leurs esprits et leur jeu par l'intermédiaire du quatuor devant (Silva, Nasri, Milner et Tevez) bien épaulé par la doublette du milieu Barry-Touré. Le Français était pas loin d'ouvrir le score mais sa frappe fuyait le cadre (25e). Après un début euphorisant, la première mi-temps se terminait sur un faux rythme avec un United attendant les possibliltés de placer un contre assassin.

Aguero décisif

L'ouverture du score de Milner six minutes après le retour des vestiaires changeait la physionomie de la rencontre. L'Anglais, d'une frappe du gauche, trompait De Gea qui s'inclinait pour la première fois depuis six rencontres. A peine le temps de savourer et City voyait United revenir par l'intermédiaire du malheureux Vincent Kompany. A la suite d'un coup-franc puissant de Van Persie et d'une remise de la tête de Phil Jones, le Belge poussait le ballon dans ses propres filets (59e). Plutôt chanceux, United n'en profitait pas pour enfoncer le clou et au bénéfice des changements, c'est même le champion en titre qui allait reprendre les devants.

Entré à la place d'un Samir Nasri, intéressant dans le jeu et dans l'effort défensif, et auteur de la passe décisive pour Milner, Kun Aguero faisait admirer tout son talent. Prise de balle à l'entrée de la surface, accélération, l'Argentin résistait à trois Mancuniens et expédiait un missile sous la barre de De Gea. Le portier espagnol était battu pour la seconde fois de la soirée (79e). Cette fois-ci, les hommes de Sir Alex ne reviendraient pas. Pas de "Fergie time" malgré une dernière chaude alerte sur corner, et une défaite qui a du faire mal aux Mancuniens. Ce 20e titre qui leurs tend les bras devrait faire passer la pillule. Il faudra seulement patienter un peu plus longtemps.

Déclarations

Roberto Mancini (entraîneur de Manchester  City): " Nous sommes contents car nous avons très bien joué. Nous méritions de  gagner. Nous avons pris un but sur une faute d'inattention. Nous voulions jouer  au football. C'était important pour garder la deuxième place. Nous ne méritions  pas d'être à quinze points de United. Nous l'avons montré. (la course au titre  est-elle quand même finie?). Oui, c'est fini."

Les résultats de la 32e journée

Le classement de la Premier League