Manchester City n'est plus le chat noir

Manchester City n'est plus le chat noir

Publié le , modifié le

Grâce à des buts de Yaya Touré et Samir Nasri inscrits en deux minutes, Manchester City a retourné une situation bien mal embarquée en finale de la Coupe de la Ligue anglaise remportée 3-1 face à Sunderland. Mais que ce fut dur. Menés dès la 10e minute de jeu, les hommes de Manuel Pellegrini ont longtemps buté sur la défense des Black Cats avant de trouver l'ouverture au retour des vestiaires. Jesus Navas a clôturé l'affaire en toute fin de rencontre.

Manchester City a bien failli revivre le cauchemar de la saison dernière. Il y a un an, les Citizens avaient buté sur Wigan au même stade de la compétition. Dans cette même enceinte de Wembley en ce dimanche, l'histoire a bégayé puisque Fabio Borini a douché l'entame autoritaire de City. L'Italien a ouvert le score sur le premier contre des Black Cats. Durant les 45 premières minutes, Manchester City a buté sur une défense très bien regroupée. C'est seulement en seconde période que City a trouvé la faille grâce à un éclair de son maître à jouer, Yaya Touré qui a égalisé d'un bijou de frappe qui a terminé dans la lucarne de Vito Mannone (55e). Une minute plus tard, Samir Nasri douchait un peu plus les espoirs de Sunderland. La messe était définitivement dite en toute fin de rencontre après le troisième but de Jesus Navas. Manuel Pellegrini remporte son premier trophée sur le banc de Manchester City. Les Citizens se sont rassurés avant les échéances qui arrivent.

Benoit Jourdain @BenJourd1