Remy javi Garcia QPR Manchester City
Remy (QPR) devance Javi Garcia (Manchester City) | GLYN KIRK / AFP

Manchester City freiné par QPR

Publié le , modifié le

Mauvaise opération pour Manchester City, incapable de battre les Queen's Park Rangers, pourtant derniers de la Premier League, lors de la 24e journée (0-0). Le leader Manchester United pourrait en profiter mercredi soir face à Southampton. Newcastle et sa colonie française se sont imposés à Aston Villa (1-2).

Les Citizens n'ont pas été des citoyens modèles face à QPR. Contre les derniers du classement, qui n'avaient gagné que deux matchs en championnat depuis le début de la saison, les hommes de Roberto Mancini ont fait preuve d'un manque de créativité criant et manquent l'opportunité de revenir à deux points du leader Manchester United qui pourrait donc creuser l'écart mercredi soir en cas de succès à domicile face à Southampton. 

Sans Balotelli, en partance pour l'AC Milan, mais avec un Nasri titulaire pour la première fois en 2013, Manchester a confirmé ses actuelles lacunes offensives. Les Argentins Tevez et Agüero ne font plus la différence devant et Dzeko est toujours cantonné à un rôle de joker de luxe. Au milieu ce n'est guère plus reluisant puisque David Silva marque lui aussi le pas alors que Nasri, à court de rythme, n'a pas pesé sur le match. En revanche, Loïc Rémy a marqué des points chez les Rangers. Pour son deuxième match dans sa nouvelle équipe, l'ex-attaquant marseillais s'est beaucoup dépensé, se créant même une occasion dangereuse (25e). Le Français a livré une prestation généreuse justement récompensée par l'ovation du Loftus Road à sa sortie du terrain (92e). Le gardien brésilien Julio Cesar aura été l'autre grand artisan de ce point arraché aux champions en titre. L'ex-portier de l'Inter a pris un malin plaisir à écoeurer les attaquants mancuniens, quand ce n'était pas sa barre qui le suppléait, comme sur cette tentative de Zabaleta (20e). Au final, ce match nul pèsera peut-être lourd au regard du classement final de cette Premier League, surtout si M.U l'emporte contre Southampton... 

Les Frenchies de Newcastle se distinguent

Les Français de Newcastle ont été décisifs dans la victoire des "Magpies" sur le terrain d'Aston Villa (2-1), un  rival direct pour le maintien, en particulier Yohan Cabaye, auteur d'un but, et Moussa Sissoko,  passeur décisif. Sissoko, qui jouait son premier match en Angleterre après avoir été transféré la semaine dernière de Toulouse, a adressé un ballon parfait en  profondeur au Sénégalais Papiss Cissé pour l'ouverture du score à la 19e minute. Cabaye a creusé l'écart d'une superbe demi-volée de 25 mètres sur un ballon  mal renvoyé de la tête par les "Villans" (31e). 

Aston Villa est revenu au score peu après la pause (49) grâce à un penalty  de Benteke, sifflé pour une faute d'un autre Français, Mathieu Debuchy, sur  Agbonlahor. Yoan Gouffran, recruté récemment à Bordeaux, était également titulaire.  L'ex-Montpelliérain Mapou Yanga-Mbiwa a fait ses débuts lui aussi en entrant en  jeu à onze minutes de la fin à la place de Sissoko. Newcastle, qui compte pas moins de onze Français dans son effectif, dont  Hatem Ben Arfa, actuellement blessé, est quinzième du classement, avec quatre  points d'avance sur Aston Villa, premier relégable.

Le choc de la 24e journée opposera mercredi Arsenal à Liverpool à  l'Emirates Stadium, où les deux équipes, respectivement sixième et septième,  joueront une partie de leurs ambitions européennes. Chelsea, troisième, se rendra à Reading et Tottenham, quatrième, à Norwich.

Julien Lamotte