Manchester City et Agüero caracolent toujours, Liverpool fait exploser Hull City

Manchester City et Agüero caracolent toujours, Liverpool fait exploser Hull City

Publié le , modifié le

Leader de Premier League, Manchester City a confirmé son statut, et son buteur Kun Agüero, auteur d'un doublé, sa forme pour une victoire à Swansea (3-1), lors de la 6e journée. Avec la meilleure attaque du championnat, les Citizens sont partis sur un rythme infernal (1ere fois de l'histoire qu'ils débutent la saison par 6 succès), que n'a pas suivi leur premier dauphin, Everton, battu à Bournemouth (1-0). C'est désormais Tottenham, vainqueur à Middlesbrough (2-1), qui est 2e à 4 longueurs. Le carton du jour: Liverpool, large vainqueur (5-1) de Hull City.

Kun Agüero n'en finit pas de marquer. Et Manchester City n'en finit pas d'impressionner. Sous la coupe de Pep Guardiola, cette équipe vient d'engranger une sixième victoire en autant de matches de championnat, avec un total de 18 buts inscrits pour seulement 5 encaissés. Toutes compétitions confondues, c'est 30 buts inscrits, 6 encaissés. Et c'est bien l'Argentin qui tire les marrons du feu, avec un nouveau doublé qui amène son total de buts à 11, en seulement six matches joués depuis le début de la saison. A Swansea, il a ouvert le score dès la 9e minute, avant de doubler la mise à la 66e pour redonner de l'allant à une équipe qui avait concédé l'égalisation très rapidement (13e par Llorente). Et Sterling a conclu le score à la 77e minute, pour ce nouveau succès des joueurs de l'ancien entraîneur de Barcelone.

Pour la première fois de son histoire, Manchester City démarre un championnat pied au plancher. Derrière, on compte les points. En concédant sa première défaite de la saison, sur le terrain de Bournemouth (1-0), Everton a lâché prise. Tottenham, vainqueur à Middlsebrough (2-1) grâce à un doublé de Heung-Min Son (7e, 23e), a pris le relais, mais avec déjà quatre longueurs de retard sur les Citizens.

Et Liverpool, en atomisant Hull City (5-1), avec le premier doublé de penalties de sa carrière de Milner (après 422 matches en Premier League), se mêle à la lutte des poursuivants. C'est une belle transformation que les Reds opèrent sous la houlette de Jurgen Klopp. 

Mamadou Sakho rouspète sur snapshat

Seule ombre au tableau pour l'équipe de la Mersey, la colère de son ancien chouchou, Mamadou Sakho. Selon le Daily Mail, le défenseur français aurait posté sur son compte Snapshat (captures écran à la clé), dans la nuit de vendredi à samedi, quelques propos très offensifs: "J'accepte ma situation mais je ne peux accepter le mensonge. Les fans ont droit de savoir", aurait-il écrit. "Cela fait maintenant trois semaines que je suis en forme pour jouer. J'ai terminé toute ma rééducation", a insisté Sakho, qui n'a pas encore joué cette saison, après un été agité entre suspension pour dopage et blessure au tendon d'Achille. "Je vais bientôt parler pour les gens qui me soutiennent et comprennent la situation", a-t-il ajouté.

Il avait été provisoirement suspendu fin avril en raison d'un contrôle antidopage positif --ce qui lui avait coûté les dernières semaines de la saison passée et l'Euro-2016-- avant d'être finalement blanchi début juillet. Mais mi-juillet, une douleur au tendon d'Achille l'a contraint à repousser son retour à l'entraînement. Puis à la fin du mois, il a été écarté de la tournée américaine des Reds. Officiellement à cause de sa blessure au talon, pour des écarts de comportement selon la presse britannique, qui a par ailleurs rapporté que le défenseur avait refusé d'être prêté cette saison à Stoke, West Bromwich et Besiktas. "Ce n'est pas le bon moment d'en parler", a déclaré Jurgen Klopp à l'issue du match au sujet de cette affaire. "Il faudrait y réfléchir et y donner la bonne réponse. Mais, je dirais que ce n'est pas positif. Je m'occuperai de la situation quand ce sera le bon moment", a-t-il continué."Je ne sais pas encore quand ce sera, mais ce ne sera pas à Noël."

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze