Man United, Leicester, Premier League
Cambiasso et Leicester exultent, Manchester United baisse la tête | IAN KINGTON / AFP

Man United replonge à Leicester, Tottenham sombre devant WBA

Publié le , modifié le

Auteur d'un premier quart d'heure parfait, Manchester United est retombé dans ses travers sur la pelouse de Leicester City pour concéder sa deuxième défaite de la saison lors de la 5e journée de Premier League (5-3). Les Red Devils pointent à une triste 11e place alors qu'ils n'ont pas encore affronté de cadors... La situation n'est pas plus réjouissante pour Tottenham, défait sur sa pelouse pour la deuxième fois par West Bromwich Albion (0-1).

Les défaites ont un goût de crise pour les deux vaincus. "MU" a mené  2-0 et 3-1 avant de craquer inexplicablement et subir de façon inquiétante la  loi d'un sans-grade tandis que Tottenham encaisse un 2e revers d'affilée à  domicile pour la première fois depuis l'automne 2012 face à un club 17e du dernier championnat... Tout avait pourtant bien commencé pour l'entraîneur de Manchester United  van Gaal récompensé d'avoir offert sa première titularisation à Falcao avec une  passe décisive du Colombien pour l'ouverture du compteur-but de van Persie cette saison (1-0, 13e), suivi trois minutes plus tard du break de Di Maria d'une louche toute en touché après un bon travail de  Rooney (2-0, 16e). Mais Leicester avait déjà montré sa ténacité contre Arsenal (1-1) et a rapidement  compris que le couloir gauche de Rojo était perméable. Ulloa, qui finira même par inscrire sur penalty son 5e but après l'exclusion de Blackett (5-3, 83e), a donc pu placer sa tête (2-1, 17e) et éviter ainsi à  son équipe de douter. 

MU, une défense aux abois

Rebelote en deuxième période puisque sitôt après le 3e but de Herrera (3-1, 57e),  Nugent a bénéficié d'un premier penalty cinq minutes plus tard (3-2, 62e). La faute de Rafael sur Vardy semblait pourtant bien légère. Manifestement touché, MU a alors pris l'eau et Leicester a égalisé par Cambiasso sur un cafouillage sur corner (3-3, 64), puis en prenant logiquement l'avantage après une contre-attaque de Vardy (4-3, 79e). A trois ou à quatre, la défense des Red Devils continue de prendre l'eau. inquiétant quand l'on sait que les troupes de Van Gaal n'ont pour le moment affronté que des formations mineures. Swansea était venu s'imposer à Old Trafford puis Burnley et Sunderland les avaient accrochées. Seuls les cancres de QPR ont baissé pavillon lors de la précédente journée. Les problèmes défensifs du club vingt fois champion d'Angleterre ne sont d'ailleurs pas prêt de s'arrêter. Evans s'est blessé et le jeune Blackett a été expulsé.

Tottenham a perdu la recette

L'espoir de 20 ans incarne à merveille les errances de l'arrière-garde mancunienne cette saison. Sur le quatrième but, il ne prend aucune décision et couvre le buteur. Et il provoque le pénalty sur le cinquième. Du côté de Tottenham, la défense n'a pas de soucis majeurs. La formation de Mauricio Pocchetino ne ressemble plus du tout à celle qui avait enchaîné quatre victoires en début de saison. Ils en sont à autant de sortie sans succès. Morrison et WBA en ont profité. Trois jours  après le nul 0-0 à Belgrade contre le Partizan, les Spurs ont continuellement  été étouffés par les Baggies qui n'avaient plus gagné depuis sept matches...

Jerome Carrere