Hugo Lloris Tottenham
Hugo Lloris (Tottenham) | PAUL ELLIS / AFP

Lloris: disputer "le sprint final"

Publié le , modifié le

Le gardien de Tottenham et des Bleus Hugo Lloris a assuré lors d'un entretien à l'AFP que l'objectif de Tottenham était de jouer jusqu'au bout une place qualificative en Ligue des Champions. Le "sprint final" est encore loin puisque la Premier League vivra sa 6e journée à partir de samedi avec notamment un choc entre Tottenham et Chelsea.

Comment jugez-vous le début de saison de Tottenham?
Hugo Lloris
: "On réussit notre début de saison mais il ne faut pas s'en contenter. On  sait que cela se joue sur la constance et la régularité. C'est ce qu'on essaye  de chercher, un rythme de régularité pour atteindre nos objectifs. Il faut  toujours être prudent. La saison est encore longue et il faut anticiper sur les  mauvaises choses qui peuvent se produire".

Tous les gros ont déjà perdu au moins une fois cette saison et vous êtes  co-leaders. Est-ce le signe que le championnat est plus dense?
H L
: "C'est un peut tôt pour juger la physionomie du championnat. Le chemin  est encore long et le classement est anecdotique. Il y a quand même deux-trois  équipes qui sont au dessus de nous. Nous, on vient derrière avec Arsenal. Et il  y a aussi des équipes comme Everton, Newcastle qui peuvent réaliser une bonne  saison. Liverpool est là aussi. C'est difficile de prévoir ce qui va se passer,  il y a vraiment du monde".

Quelle place pouvez-vous alors légitimement briguer selon vous?
H L
: "Le but, c'est d'être présent dans le sprint final pour jouer une place  qualificative en Ligue des champions. Il y a de l'exigence autour de nous mais  tout le monde a conscience qu'il faut un peu de temps. C'est normal quand un  club a de l'ambition et qu'il se donne les moyens en investissant de l'argent  qu'il y ait un retour des choses sur le terrain".

Le match contre Chelsea arrive-t-il au bon moment?
H L
: "Dans les grands rendez-vous, on a raté celui d'Arsenal, mais on a celui  de Chelsea qui se profile. On reçoit, ce sera un grand match, il y aura de  l'enjeu. Il faut que l'on enchaîne les bonnes performances. Chacun essaie  d'apporter quelque chose au collectif mais on a beaucoup de nouveaux étrangers.  Il faut qu'ils puissent s'adapter au jeu anglais, à la langue, à plein de  choses. Pour l'instant, ça se passe très bien aux entraînements. On travaille  dur".

Les deux équipes ont en commun d'avoir beaucoup évolué cet été mais  votre jeu semble déjà plus abouti que celui des Blues...
H L
: "Chelsea avait déjà des bases assez fortes par rapport à la saison  passée. C'est difficile de se comparer. Chez nous, il y a eu tellement  d'arrivées cet été qu'il va nous falloir encore un peu de temps. Pour certains,  cela peut allez plus vite que pour d'autres. Après deux matches, Eriksen s'est  déjà bien intégré dans l'équipe. Lamela aussi a été bon pour ses premiers  matches, avec déjà deux passes décisives. Avec l'Europa League, il y a aussi  pas mal de roulement. Cela a aussi permis à certains joueurs, comme Defoe,  d'avoir du temps de jeu. Le groupe est assez étoffé, avec de la qualité".

AFP