Steven Gerrard
La joie de Steven Gerrard et de Luis Suarez | PAUL ELLIS / AFP

Liverpool tient la folle cadence

Publié le , modifié le

Dans la foulée des rythmes monstrueux imprimés par Chelsea (1er avec 69 points) et Manchester City (3e avec 65 points mais deux matches de retard), Liverpool continue sans sourciller sa jolie série : ce mercredi, les Reds ont décroché contre Sunderland (2-1) un septième succès d’affilée en Championnat, et restent solidement accrochés à leur fauteuil de dauphin (68 points) en Premier League.

Ce n'est sans doute pas le succès le plus flamboyant de Liverpool cette saison, mais c'est peut-être l'un des plus précieux. Au lendemain de la démonstration de Manchester City (3-0 contre United) et trois jours après la balade de Chelsea (6-0 contre Arsenal), les Reds ont rappelé qu'il faudra aussi compter sur eux dans la course au titre en Angleterre. 

Ce mercredi, contre Sunderland, ce n'était certes pas le même football-champagne qu'à Cardiff samedi (6-3). Mais dans un tout autre registre, plus en sobriété et en efficacité, les hommes de Brendan Rodgers ont prouvé qu'ils savaient aussi s'en tirer. Ainsi, à la mi-temps, les Reds n'avaient cadré qu'une seule frappe... mais cette dernière, l'oeuvre de Steven Gerrard sur un superbe coup-franc à l'entrée de la surface, suffisait aux locaux à mener au score (1-0).

D'une jolie frappe enroulée -et contrée-, Daniel Sturridge doublait la mise au retour des vestiaires (48e). Sturridge était tout près de faire le break, mais son tir trouvait la barre... et Sung-yong Ki donnait même quelques sueurs froides à Anfield en trouvant d'abord la barre, puis en réduisant la marque de la tête (76e). La confiance des hommes de Liverpool leur permettait toutefois de conserver le précieux résultat à l'issue d'un dernier quart d'heure maîtrisé. Ce soir, ils oublieront la manière : l'essentiel -les trois points- a été assuré. 

Gaétan Scherrer @GaetanScherrer