Luis Suarez Liverpool
L'attaquant de Liverpool Luis Suarez | AFP - CARL COURT

Liverpool domine Norwich 3-2

Publié le , modifié le

Liverpool a souffert mais Liverpool a gagné. Face à Norwich les Reds ont signé un succès (3-2) très important dans la course au titre. Après un début en fanfare avec deux buts dans le premier quart d'heure, ils se sont relâchés et laissés de l'espoir aux Canaries. Mais grâce à Raheem Sterling et leur gardien Simon Mignolet, Liverpool a conservé son court avantage jusqu'au bout.

Et de neuf pour Liverpool! Les hommes de Brendan Rodgers ont enchaîné une neuvième victoire d'affilée sur la pelouse de Norwich. Grâce à un doublé de Raheem Sterling et du 30e but de la saison de Luis Suarez, son douzième en six rencontres face à Norwich, les Reds se rapprochent un peu plus de leur premier titre de champion d'Angleterre depuis 24 ans. Ce succès, ajouté à la première défaite de Mourinho avec Chelsea à Stamford Bridge depuis 77 rencontres, ouvre une voie royale pour Liverpool. La place de leader est évidemment confortée et à trois journées de la fin, Liverpool possède cinq points d'avance sur les Blues et neuf sur Manchester City qui compte deux matches en moins. Les Reds se sont donc offerts un joker ce dimanche après-midi - en prévision de la réception de Chelsea le week-end prochain notamment - et même beaucoup plus. 

Si Liverpool est sacré en mai, il pourra remercier Raheem Sterling. En pleine réussite, le jeune international anglais a signé un doublé qui vaut cher. Il a marqué un véritable bijou d'entrée de match, échappant à deux défenseurs pour envoyer  un missile d'une vingtaine de mètres dans les filets (4e) puis en deuxième  période alors que le score était de 2-1, il a chipé le ballon au milieu de  terrain, parcouru 40 mètres ballon au pied pour marquer avec de la réussite sur  un tir contré. L'attaquant de 19 ans a aussi signé sa 11e passe décisive, réceptionnée par  l'inévitable Luis Suarez, auteur de son 30e but de la saison (meilleur total dans une saison pour un joueur de Liverpool depuis Ian Rush lors de la saison 1986/1987). Malgré ce festival offensif les Reds, sans doute rattrapés par la pression, ont souffert face aux Canaries, qui ont marqué moins de buts (28) que Suarez sur l'ensemble de la saison mais en ont passé deux dimanche, après quatre matches sans ouvrir le score... Peu importe pour les Reds, qui, s'ils ont souffert en fin de match face à  un Norwich qui lutte pour le maintien, ont fait l'essentiel et aborderont le  choc de la prochaine journée contre Chelsea avec un peu moins de pression sur  les épaules.