Coutinho joie Liverpool 10 2015
La joie de Coutinho | JUSTIN TALLIS / AFP

Liverpool crucifie Chelsea

Publié le , modifié le

Alors qu'ils espéraient sortir du marasme devant leur public de Stamford Bridge, les Blues ont pris l'eau, ce samedi, face à Liverpool, lors de la 11e journée de Premier League (1-3). Les locaux avaient pourtant bien démarré la rencontre en inscrivant un but dès la 4e minute par l'intermédiaire de Ramires. Mais c'était sans compter sur Coutinho, auteur d'un doublé, et Benteke qui sonnaient le glas d'une équipe de Chelsea plus que jamais à la dérive après ce 6ème revers en 11 matches de championnat.

Alors qu’ils se savaient dans une position difficile, tout comme leur coach José Mourinho, après seulement 3 victoires en 10 matches de Premier League et une 15e place préoccupante, les Blues démarraient la rencontre de la meilleure de manière. Parfaitement servi par César Azpilicueta au point de penalty, Ramires crucifiait Simon Mignolet de la tête (1-0 à la 4e). Le public de Stamford Bridge exultait.

Un espoir de courte durée

Dans la foulée, John Obi Mikel manquait de peu de doubler la mise, sa frappe passant à quelques centimètres du poteau.  Après cette belle entame de match, Chelsea baissait en régime tandis que Liverpool confisquait le ballon. Firmino (19e), Adam Lallana (26e) et Lucas (37e) tentaient leur chance mais Asmir Begovic était bien en place et ne permettait donc pas aux Reds de revenir au score.

Malmenés dans leur antre mais jusqu’ici épargnés, les Blues allaient connaître une cruelle désillusion juste avant de rejoindre les vestiaires. Firmino, sur la droite, déviait pour Coutinho avant que ce dernier ne trouve le petit filet de Ramires d’une magnifique frappe enroulée (1-1 à la 45e +3).   Une égalisation dure à encaisser pour les locaux mais largement méritée au vu de la prestation des hommes de Jürgen Klopp.

En début de seconde période, José Mourinho affichait un visage fermé alors que Liverpool reprenait le contrôle des opérations. La bagarre entre les deux équipes devenait âpre et les esprits s’échauffaient un peu. A l’image de Lucas qui, déjà sanctionné quelques minutes auparavant, commettait une nouvelle faute sur Ramires. Mais, contre toute attente, l’arbitre choisissait de ne pas sortir de carton jaune.

Chelsea prend l'eau

Face au pressing des Reds, Chelsea tentait de trouver la faille. Et quand, à 50 m du but adverse, Oscar optait pour un long lob sur Mignolet, le public de Stamford Bridge y croyait pendant quelques instants. Mais le portier de Liverpool éloignait le danger du bout des gants (71e).  L’espoir des Blues allait être réduit à néant seulement trois minutes plus tard d’une nouvelle frappe victorieuse de Coutinho (1-2 à la 74e).

La déroute des Blues était complète lorsque Christian Benteke inscrivait un troisième but pour Liverpool d’une frappe croisée à ras de terre (1-3 à la 83e). Le public donnait de la voie mais rien n’allait y faire. Le score allait en rester là au grand dam des Blues mais surtout de José Mourinho qui se retrouve plus que jamais sur un siège éjectable après ce nouveau revers.

En dépit de cette défaite, "The Special One" refuse de croire que c'était son dernier match à la tête de Chelsea. 

Isabelle Trancoën