Raheem Sterling - Liverpool 2014
Raheem Sterling (Liverpool 2014) | AFP - PAUL ELLIS

Liverpool commence bien, Manchester City aussi

Publié le , modifié le

Dauphin de Manchester City la saison dernière, Liverpool a débuté avec un succès la nouvelle campagne du championnat d'Angleterre en écartant dans la douleur Southampton à domicile dimanche lors de la première journée de la Premier League (2-1). Les Citizens se sont eux imposés sur la pelouse de Newcastle (0-2).

La vie sans Luis Suarez a donc débuté par une victoire. C'est ce que l'histoire retiendra. Mais elle retiendra aussi que sans son génie uruguayen, vendu au FC Barcelone cet été, ce succès a été difficile. Ce sera probablement le cas toute la saison car la vie sans Suarez ne peut être que compliquée. Dimanche, Liverpool a beaucoup de chance de s'en sortir avec les trois points. Si Sterling a ouvert le score pour les Reds après une passe lumineuse de Henderson (1-0, 23), Southampton a causé beaucoup de problèmes aux Reds.

Clyne a égalisé d'une frappe superbe après une talonnade tout aussi magnifique de Tadic (1-1, 56e). Surtout, les Saints auraient pu plusieurs fois prendre l'avantage mais Prowse-Ward (65e) et Pellé (67e) ont manqué d'opportunisme. Et Sturridge les a punis, de près après une remise de la tête de Sterling (2-1, 79e). L'attaquant anglais, auteur de 24 buts l'an dernier, a commencé cette saison comme il avait terminé la dernière.

Preuve des difficultés du jour, Mignolet a ensuite dû détourner sur sa barre un tir de Schneiderlin, avant que Long n'échoue à un mètre du but en ne cadrant pas sa tête (88e). Après avoir bien commencé le match, notamment au milieu du terrain, Liverpool a beaucoup souffert dans ce secteur et le manageur Brendan Rodgers devra peut-être repenser ses choix. Gerrard et Lucas ont totalement disparu de la circulation et Southampton a contrôlé la seconde période. Leur manque d'expérience leur a couté cher mais Liverpool, même de manière laborieuse, a prouvé qu'il y a aussi une vie après Suarez.

Newcastle chute déjà la maison

Comme Arsenal samedi et Liverpool un peu plus tôt dimanche, City a remporté sa première de la saison grâce à David Silva, son meneur que Dzeko a mis en position idéale d'une magnifique talonnade (0-1, 38e) et à Sergio Agüero, tout juste entré en jeu en fin de partie (0-2, 90e+2).

Ecrasés la semaine dernière par les Gunners dans le Community Shield (3-0), les Citizens ont d'abord peiné, bousculés par une équipe de Newcastle qu'ils avaient fait exploser la saison passée (4-0), mais qui cette fois a su les faire longtemps douter. Plus réalistes et expérimentés, les hommes de Pellegrini ont toutefois fini par s'imposer, ce qui va faire du bien aux jambes et au moral. D'autant que la veille, le voisin Manchester United s'était fait corriger à Old Trafford par Swansea (2-1) pour la grande première de Louis Van Gaal.

AFP