Andros Townsend crystal palace arsenal 04 2017
Andros Townsend buteur contre Arsenal | AFP

Les Gunners tombent de haut face à Crystal Palace

Publié le , modifié le

Arsenal a subi un cinglant revers face à Crystal Palace (3-0), lors du match de clôture de la 32e journée de Premier League. Depuis son arrivée à Londres en 1996, Arsène Wenger n’avait encore jamais perdu sur le terrain de cet adversaire. Si les Eagles (16e) prennent leur distance sur la zone de relégation, il s’agit d’une bien mauvaise opération pour les Gunners qui restent sixièmes et voient la Ligue des Champions s’éloigner sérieusement.

Arsène Wenger n’avait sans doute pas besoin de ce revers face à une équipe qui lui avait jusqu’alors toujours réussi. C’est rapidement que le tacticien alsacien a compris que cette rencontre face aux Eagles ne se déroulerait peut-être pas comme les précédentes. Après une première alerte signée Milivojevic (7e), c’est Townsend qui a finalement trouvé la faille dans les buts de Martinez (17e, 1-0). Si Alexis Sanchez a bien failli égaliser par deux fois peu après, Cabaye a manqué de peu de doubler la mise.

Et les Frenchies de Crystal Palace ont causé bien du souci à Wenger, à l’image de ce sauvetage in extremis de Sakho sur un tir de Sanchez (32e). Wenger semblait plus que jamais crispé sur son banc et en fin connaisseur du ballon rond, il a compris que la deuxième période serait tout aussi compliquée. En effet, Cabaye a finalement porté le score à 2-0 à la 63e minute, puis Milivojevic a scellé la victoire de Crystal Palace cinq minutes plus tard (68e, 3-0). Si Giroud aurait pu sauver l’honneur (72e), le score en restait finalement là.

Romain Bonte