La joie des joueurs de Leicester
La joie des joueurs de Leicester | PAUL ELLIS / AFP

Leicester vient à bout de Southampton et fait un grand pas vers le titre

Publié le , modifié le

L'équipe de Leicester a confirmé dimanche qu'elle entendait bien défendre jusqu'au bout ses chances d'aller chercher le titre de Premier League, en s'imposant difficilement mais avec encore beaucoup de hargne (1-0) dimanche face à Southamton lors de la 32e journée qui pourraient bien être le tournant de la saison. A six journées de la fin, les hommes de Ranieri, qui n'ont perdu que trois fois, peuvent commencer à y croire. Ils comptent désormais 7 points d'avance sur leur poursuivant Tottenham tenu en échec samedi à Liverpool (1-1).

Certes, la victoire fut encore obtenue sur la plus courte des marges (c'est la 4e fois consécutive que Leicester s'impose 1-0), et contre le cours du jeu, grâce à un but de Wesley Morgan bien servi par Vardy, un coup de tête rageur qui a fait exploser le King Power Stadium en fin de première période, et sur la physionomie de la partie, les coéquipiers de NGolo Kanté s'en sortent plutôt bien, car ils ont été sérieusement bousculés jusqu'à la dernière minute. Mais dans ce match très enlevé, où les deux équipes se se sont créé de véritables occasions, ce sont bien les Foxies qui ont fait preuve de solidité défensive, d'une sorte de folie bénéfique portée par un état d'esprit irréprochable et l'envie de ce collectif de se dépasser. On eut dit que rien ne pouvait leur arriver, malgré les offensives d'une équipe de Southampton qui a globalement dominé et permis au gardien Schmeichel de briller.

Ils n'ont pas été brillants mais ils ont fait preuve de réalisme. Et ils ont aussi eu de la réussite, avec à deux reprises deux mains de ses défenseurs dans leur surface de réparation qui n'ont pas été sifflées par l'arbitre, mais aussi quelques belles et décisives parades de Schmeichel donc, sans oublier des interventions défensives solides et autoritaires et des retours parfois in extremis face aux attaquants adverses... Et parfois aussi de mauvais choix des joueurs de Southampton qui ont fait que la chance à souri à la bande à Ranieri. Est-ce déjà la réussite du champion ?  

Christian Grégoire