Leonardo Ulloa Leicester 2016
Leonardo Ulloa | Paul ELLIS / AFP

Leicester arrache un nul face à West Ham

Publié le , modifié le

Leicester a arraché un match nul (2-2), ce dimanche, lors de la réception de West Ham pour le compte de la 34e journée de Premier League. Après avoir ouvert la marque en première période par l'intermédiaire de Vardy, les Foxes ont été réduits à 10 et West Ham a profité de sa supériorité numérique pour prendre l'ascendant. Mais un penalty tiré victorieusement par Ulloa a permis aux hommes de Ranieri de revenir à égalité dans les arrêts de jeu. Avec 73 points, soit 8 points d'avance sur son dauphin Tottenham, Leicester consolide un peu plus sa place de leader.

Après cinq victoires consécutives, Leicester a connu un léger ralentissement dans son ascension, ce dimanche, lors de la 34e journée de Premier League. Face à West Ham, les Foxes ont bien plutôt entamé la rencontre en ouvrant la marque grâce à Vardy (1-0 à la 18e).

Un peu avant l'heure de jeu, ce même Vardy a écopé d'un carton rouge pour simulation. Réduits à 10, les locaux ont ensuite encaissé deux buts. Le premier a été inscrit par Andrew Carroll sur penalty (1-1 à al 84e). Le second, dans la foulée, a été l'oeuvre d'Aaron Cresswell. Servi de la tête par Huth, il a enchaîné contrôle de la poitrine et frappe sous la barre pour battre Schmeichel (1-2 à la 86e). 

A ce stade de la rencontre, West Ham, qui n'avait plus goûté au succès depuis le 5 mars dernier, pensait sans doute avoir fait le plus dur. Mais c'était sans compter sur un ultime penalty sifflé par l'arbitre dans les arrêts de jeu pour une faute de Carroll sur Schlupp dans la surface. Un penalty pour lequel Ulloa n'a pas tremblé pour l'envoyer au fond des filets (2-2 à la 95e). 

Au classement, Leicester ralentit la cadence mais consolide néanmoins son statut de leader (73 points). En cas de victoire de Tottenham à Stoke City, lundi soir, en clôture de la 34e journée, Leicester verrait néanmoins son dauphin revenir à 5 points. 

Video : Le conte de fée de Leicester 

Isabelle Trancoën