Le propriétaire de Birmingham fait appel

Publié le , modifié le

Le propriétaire de Birmingham City (D2 anglaise), Carson Yeung, a fait appel de sa condamnation à six ans de prison ferme pour blanchiment d'argent. Condamné le 7 mars à six ans de prison ferme pour avoir blanchi 720 millions de dollars de Hong Kong (522 millions d'euros) entre 2001 et 2007, Yeung a toujours démenti les accusations et a multiplié les procédures afin d'empêcher la tenue de son procès.

L'homme d'affaires a quitté en février la présidence de la holding  Birmingham International (BIH), maison-mère de la société qui possède le club  anglais. Jeudi, une audience est prévue à Hong Kong pour déterminer si les avoirs de  Carson Yeung, dont ses actions dans BIH, pourraient être ou non saisies dans le  cadre de sa condamnation.

Carson Yeung avait été arrêté et inculpé à Hong Kong en juin 2011 pour  blanchiment et liens présumés avec une triade mafieuse. Il avait pris le  contrôle des "Blues" en 2009 en acquérant un peu moins de 30% du capital du  club pour 81 millions de livres (98 millions d'euros).