Le capitaine de Manchester United, Harry Maguire, condamné à 21 mois de prison pour "agression"

Publié le , modifié le

Auteur·e : Natacha Basdevant
Harry Maguire
Harry Maguire | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Harry Maguire, le capitaine de Manchester United, a été reconnu coupable d'"agression" sur des policiers et de tentative de corruption. En vacances à Mykonos, l'international anglais, appuyé par deux connaissances, s'était battu vendredi à plusieurs reprises. Il a été condamné à 21 mois de prison avec sursis.

Deux versions. La police est formelle, le capitaine de Manchester United s'est battu. L'avocat du joueur, Konstantinos Darivas, l'est aussi, Harry Maguire n'est pas impliqué dans les violences qui ont eu lieu dans la nuit de jeudi à vendredi à Mykonos, île grecque des Cyclades. Pourtant, le joueur a été arrêté, reconnu coupable et condamné à plus de 21 mois de prison avec sursis.

« Trois hommes britanniques, dont l’un est un footballeur, s’en sont pris dans la nuit de jeudi à vendredi à des policiers" déclare Petros Vassilakis, responsable de la police de Syros vendredi à l'AFP. Il ajoute que quatre d'entre eux seraient "légèrement blessés".  

Selon le responsable de la police, les hostilités ont débuté lorsque Maguire, son frère et un ami ont commencé à se battre avec des touristes, l'international anglais frappant alors un policier qui tentait de séparer les belligérants. Les trois hommes impliqués ont ensuite refusé de suivre les policiers au poste. Ils « ont résisté avec acharnement (à l’arrestation), poussant et frappant trois officiers », avance le communiqué officiel de la police. Ce même texte dénonce une seconde bagarre, une fois les protagonistes arrivés au poste.

Reconnu coupable d'une tentative de corruption 

Un des suspects aurait par la suite tenté de soudoyer les policiers afin d'étouffer l'affaire (selon les officiers). Tous ces incidents combinés multiplient les causes pour lesquelles les individus ont comparu. « Un dossier a été ouvert contre le trio pour les délits occasionnels de violence contre des fonctionnaires – fonctionnaires du tribunal, désobéissance, lésions corporelles, insulte et tentative de corruption d’un employé », a indiqué un communiqué du tribunal grec juste avant sa présentation devant le parquet. Une tentative de corruption pour laquelle le défenseur des Red Devils a également été reconnu coupable.

Au moment des accusations, l'avocat de Maguire était pourtant optimiste. "Maguire nie les accusations. Si tout se passe bien, on en aura terminé (samedi)" affirme-t-il au média sportif local Gazzetta. L'avocat a tenu a préciser que Maguire est en « bonne condition » malgré les deux nuits  passées en détention. Hélas pour l'international anglais, cette histoire semble loin d'être terminée. 

Dans la tourmente, le défenseur a été exclu de la liste des 24 joueurs convoqués par Gareth Southgate, le sélectionneur anglais, pour affronter l’Islande (5 septembre) et le Danemark (8 septembre). Maguire figurait pourtant dans la liste initiale dévoilée en début d'après-midi... quelques heures avant que sa sentence ne soit prononcée.