Lampard prive Chelsea de victoire contre Man City

Lampard prive Chelsea de victoire contre Man City

Publié le , modifié le

Symbole du Chelsea du premier règne de Mourinho, Franck Lampard, désormais joueur de Manchester City, a privé ses anciens partenaires d'une victoire de prestige sur la pelouse du champion d'Angleterre en titre lors de la 5e journée de Premier League (1-1). Cadenassée, la rencontre s'est ouverte après l'expulsion de Zabaleta (67e). Avec 13 points, les Blues restent en tête du Championnat.

L'histoire est pleine d'ironie. Cet après-midi, José Mourinho et Chelsea l'ont appris à leurs dépens. Réduits à la portion congrue par des Citizens offensifs mais impuissants, les Blues ont courbé l'échine avant d'ouvrir le score à la 71e minute. Un cinquième succès en autant de rencontres semblait alors promis à l'incontesté leader de Premier League. C'était compter sans la pugnacité d'un de ses plus illustres anciens pensionnaires. Entré sur la pelouse de l'Etihad Stadium à la 78e minute, Franck Lampard n'a pas mis longtemps à montrer au club londonien qu'il avait peut-être fait une erreur en le laissant partir cet été. Sur une remise de Milner consécutive à une gâterie de Silva, le milieu de terrain britannique reprendait le ballon de volée à la hauteur du premier poteau au point pénalty. Courtois, impeccable sur la seule véritable occasion des Skyblues dans le match - une frappe d'Aguero en pivot dans la surface - ne pouvait sortir le ballon (1-1, 85e).

Diego Costa fait basculer le match

Meilleur buteur de l'histoire de Chelsea avec 211 unités, le joueur aux 648 rencontres sous le maillot bleu n'avait pas le coeur à fêter cette réalisation. Ses coéquipiers un peu plus. Avec ce nul, Man City limite les dégâts et reste à cinq points de son adversaire du jour. Preuve de l'enjeu important de cette rencontre, les deux équipes se sont neutralisées pendant plus d'une heure. Aux attaques répétées des locaux, les visiteurs ont opposé une défense féroce, sans pour autant les punir en contre-attaque, la spécialité de leur entraîneur portugais. Faute d'avoir appliqué son plan de jeu à merveille, une de ses ouailles a retenu le goût du Special One pour la provocation. Un peu balancé par Zabaleta, Diego Costa se relève et vient au contact avec l'Argentin. Déjà sanctionné d'un jaune en première période pour une faute sur... Diego Costa, ce dernier quitte la pelouse avant tout le monde (67e). Le tournant du match. Buteur 7 fois en 4 matches sur le sol anglais, l'international espagnol se montre décisif d'une autre manière cette fois. 

Chelsea manque la passe de deux

Sous la coupe d'Eden Hazard, souvent agacé par le jeu restrictif des siens dans ce match, les Blues s'enhardissent. La transversale d'Hazard est lumineuse, le crochet de Diego Costa devant la surface inspiré et le centre de l'ancien Lillois, décalé par le Brésilien parfait. Au second poteau, Andre "super sub" Schurrle n'a plus qu'à la pousser au fond malgré le retour d'Eliaquim Mangala (0-1, 71e). Pour sa première sous le maillot bleu ciel, le défenseur central français pense connaître la même conclusion que la saison dernière, lorsque Chelsea était venu glaner les trois points à l'Etihad Stadium. A cette époque, leur effectif affichait un nom: Franck Lampard. Le même qui apparaît ce soir sous la mention "buteur". Seul le bleu a changé

Jerome Carrere